Source ID:; App Source:

La confiance des consommateurs américains recule, mais reste élevée

Les consommateurs américains se sentaient un peu moins confiants en février,... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WASHINGTON

Les consommateurs américains se sentaient un peu moins confiants en février, mais leur moral reste quand même, depuis le début de l'année, à son niveau le plus élevé depuis la Grande Récession.

L'indice de confiance du Conference Board des États-Unis a retraité ce mois-ci à 96,4 points, comparativement à 103,8 points en janvier. Les lectures de janvier et février sont les meilleures depuis le début officiel de la récession, en décembre 2007.

Les consommateurs sont légèrement moins confiants vis-à-vis des conditions économiques actuelles et considérablement moins confiants par rapport aux six prochains mois. Ils sont légèrement plus enclins à dire que les emplois sont «difficiles à décrocher» qu'ils ne l'étaient en janvier.

L'indice de confiance s'établissait il y a un an à 78,3 points. Sa progression au cours de la dernière année témoigne notamment de la nouvelle vigueur du marché de l'emploi. Les employeurs ont créé plus d'un million d'emplois de novembre à janvier - ce qui est devenu la meilleure période de trois mois pour l'embauche depuis l'automne de 1997.

Même les salaires, le maillon faible du marché de l'emploi, ont montré des signes d'amélioration. Le salaire horaire moyen a grimpé de 12 cents US à 24,75 $ US en janvier - une hausse de 0,5% qui était la plus forte depuis 2008.

Le moral des consommateurs s'est aussi raffermi avec le plongeon des prix de l'essence, et ce, même si ceux-ci ont un peu remonté depuis le mois dernier, selon AAA.

Un autre indicateur du sentiment des consommateurs, l'indice calculé par l'Université du Michigan, a indiqué que la confiance avait atteint un sommet de 11 ans en janvier.

La croissance économique américaine a ralenti pour s'établir à 2,6% pendant les trois derniers mois de 2014, après avoir affiché une progression de 5,0% de juillet à septembre. Selon les économistes, la croissance devrait s'établir à environ 2,5 pour cent de janvier à mars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer