La Fed doit aussi agir en cas de faible inflation, selon un responsable

Narayana Kocherlakota, président de l'antenne régionale de la... (PHOTO JONATHAN ERNST, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Narayana Kocherlakota, président de l'antenne régionale de la Fed de Minneapolis, a estimé que la Fed doit amender sa déclaration de principes et d'objectifs.

PHOTO JONATHAN ERNST, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Un responsable de la Réserve fédérale a plaidé mercredi pour que la Fed modifie sa déclaration d'objectifs - un document détaillant ses buts à long terme - pour tenir compte des risques d' inflation trop basse.

Narayana Kocherlakota, président de l'antenne régionale de la Fed de Minneapolis (Minnesota), a estimé que la Fed doit amender sa déclaration de principes et d'objectifs en mentionnant qu'elle sera «soucieuse d'une inflation grimpant au-dessus de l'objectif des 2% comme d'une inflation restant en dessous».

L'objectif d'inflation de la Fed doit être «symétrique», a affirmé M. Kocherlakota dans un discours dans le Wisconsin (Nord), et doit prêter la même attention à l'évolution de la hausse des prix, quand elle se situe au-dessus de l'objectif de 2% mais aussi en dessous, comme elle l'est actuellement.

Pour l'instant, l'inflation aux États-Unis en rythme annuel stagne à 1,4%, selon l'indice PCE.

M. Kocherlakota, qui est connu pour être du côté des «colombes», en faveur d'une politique monétaire expansionniste, est le seul membre du FOMC à avoir voté contre la décision de la Fed de cesser ses injections de liquidités.

Il assure que l'objectif de 2% d'inflation de la Fed ne sera pas atteint avant 2018.

Il souhaite également que la déclaration d'objectifs de la Fed précise que la banque centrale  vise sa cible d'inflation à un horizon de deux ans. «Deux ans est un bon choix car il est admis que la politique monétaire a un impact sur l'inflation après un délai de deux ans», a affirmé ce responsable.

Il a répété que vu «ces perspectives d'inflation modérée» il serait «inopportun pour le Comité monétaire de relever les taux d'intérêt» en 2015.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer