Les nouvelles inscriptions au chômage aux États-Unis sont restées quasi inchangées dans la semaine du 19 au 25 juin par rapport à leur niveau depuis la mi-mai, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, le Ministère a estimé à 428 000 les demandes d'allocations chômage dans le pays lors de cette semaine, contre 429 000 la semaine précédente.

Les analystes tablaient sur une baisse plus marquée, à 420 000.

Cela fait six semaines, depuis la mi-mai, que les inscriptions évoluent dans une marge étroite de 420 000 à 430 000 inscriptions hebdomadaires, en alternant hausses et baisses.

En février et mars, elles étaient passées à plusieurs reprises sous la barre des 400 000.

Cette stabilisation laisse penser que les chiffres mensuels des créations d'emplois et du chômage, que le département du Travail doit publier le 8 juillet, devraient montrer au mieux une légère amélioration.

Le taux de chômage est monté à 9,1% en mai, faisant dire au comité de politique monétaire de la banque centrale (Fed) le 22 juin que les indicateurs du marché du travail avaient été «plus faibles qu'anticipé».