La banque centrale des États-Unis (Fed) a annoncé mercredi avoir reversé au département du Trésor américain une somme record de 47,4 milliards de dollars tirée sur ses bénéfices au titre de 2009.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est 50% de plus que ce que la Réserve fédérale avait versé à l'État l'année précédente, indique un communiqué officiel, et finalement un peu plus que ce qu'elle avait annoncé avoir viré au Trésor en janvier (46,1 milliards de dollars).

La Fed précise que la hausse de son bénéfice a été due principalement aux intérêts perçus sur les titres émis par les organismes de refinancement hypothécaires parapublics qu'elle a rachetés à tour de bras pour soutenir le marché du logement.

Conformément à son statut, la Fed reverse au budget de l'État fédéral le total de son bénéfice, diminué entre autres des dividendes versés aux 12 banques régionales constituant le Système de réserve fédéral.