Valeco Énergie Québec, filiale d'un groupe français établi à Montpellier, construira les deux éoliennes des Îles-de-la-Madeleine, un investissement estimé à environ 25 millions.

Mis à jour le 13 mars 2018
Hélène Baril LA PRESSE

La proposition de Valeco a été choisie par Hydro-Québec au terme d'un appel d'offres auquel participaient deux autres entreprises, Tugliq Énergie et Kruger Énergie.

Il s'agit d'un premier projet éolien au Québec pour Valeco, qui a inauguré récemment la centrale de cogénération Biomont, qui récupère les biogaz du complexe environnemental Saint-Michel pour alimenter en électricité le Cirque du Soleil et la TOHU.

Aux Îles-de-la-Madeleine, les deux éoliennes d'une puissance totale de 6,4 mégawatts permettront de réduire l'utilisation de la centrale au mazout et de baisser de 13 % les émissions de gaz à effet de serre.

Hydro-Québec doit maintenant s'entendre sur les termes d'un contrat d'approvisionnement de 20 ans avec Valeco et ses partenaires, la Régie de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Plan A.

Si tout se passe comme prévu, les travaux devraient commencer à l'automne, et les éoliennes seront en service en octobre 2019.

En parallèle, Hydro-Québec étudie la faisabilité de raccorder les Îles à son réseau avec un câble sous-marin.

Photo tirée de la page Facebook de Groupe Valeco

Projet éolien développé par Valeco