Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement supérieure aux attentes la semaine dernière aux États-Unis, selon les chiffres hebdomadaires du département américain de l'Énergie publiés mercredi.

Publié le 21 août 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les réserves de brut ont diminué de 1,4 million de barils, à 359,1 millions, lors de la semaine achevée le 16 août, soit un peu plus que le recul de 1,3 million de barils anticipé par les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Ils poursuivent ainsi le recul de 2,8 millions de barils observé la semaine précédente.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont pour leur part augmenté de 900 000 barils, à 129,4 millions de barils, soit un peu plus que la hausse de 800 000 barils sur laquelle misaient les analystes.

Les réserves d'essence, très surveillées en période estivale au moment des grands déplacements en voiture, ont de leur côté baissé de 4 millions de barils, à 218,4 millions de barils, alors que les experts tablaient sur un recul de seulement 1,3 million de barils.

Vers 10h40, le baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en octobre cédait 34 cents à 104,77 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).