Le Canada était jusqu'en 2008 le plus important producteur d'uranium de la planète, avec 20,5% de la production mondiale. Il viendrait d'être dépassé par le Kazakhstan, selon les estimations de la firme Haywood Securities.

Hugo Fontaine LA PRESSE

Le bassin d'Athabasca, en Saskatchewan, est la région la plus riche en uranium au monde, avec une teneur de 12%. C'est là que se trouvent les trois seules mines en opération au Canada, opérées par Cameco et la filiale canadienne du groupe français Areva. Cameco a aussi obtenu un permis de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) pour une mine à Cigar Lake, mais une inondation a retardé le démarrage. La CCSN étudie actuellement trois demandes de permis pour des nouvelles mines: le projet Kiggaviq (Areva) près de Baker Lake, au Nunavut; le projet Millenium (Cameco), en Saskatchewan; et le projet Matoush (Strateco), au Québec.