Les prix du blé et du soja ont fini en hausse mercredi sur le marché à terme de Chicago, emmenés par la progression des cours du pétrole et les craintes sur la qualité des semis.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les prix se sont alignés sur la tonalité plus ferme des marchés, notamment celui du pétrole», a souligné Jason Roose, de US Commodities.

À New York, le prix du baril de pétrole a gagné 1 dollar mercredi, pour atteindre 63,45$.

Les cours ont également été soutenus par le rapport hebdomadaire du département américain à l'Agriculture sur l'avancée des semis.

Les investisseurs restaient attentifs sur le maïs.

«Il y a un rattrapage, mais on est toujours derrière la moyenne des cinq dernières années», a observé Jason Roose.

Les semis ont été pénalisés par une météo trop pluvieuse, et l'annonce de nouvelles précipitations n'a fait qu'accentuer les craintes, en particulier pour les États producteurs de l'est du pays. Dans l'Illinois, par exemple, les semis n'ont été réalisés qu'à 62%.

Les prix du blé ont quant à eux profité de l'évaluation plus pessimiste de la qualité du blé d'hiver. Cet élément compense le fait que les surfaces consacrées à cette culture ont augmenté, a expliqué M. Roose.

Le contrat de blé à échéance en juillet a grimpé de 13,75 cents à 6,2575$ le boisseau.

Le contrat de graines de soja à échéance identique est monté de 1,50 cent à 11,87$ le boisseau (environ 25 kg).

Le contrat de maïs pour livraison en juillet a en revanche reculé de 1,50 cent à 4,26$ le boisseau, passant dans le rouge dans les derniers échanges.

Les prix des tourteaux de soja ont fini en baisse mais ceux de l'huile de soja ont progressé.