Source ID:; App Source:

Domtar ne réduira pas la rémunération des patrons en 2009

Raymond Royer a quitté son poste de PDG... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Raymond Royer a quitté son poste de PDG de Domtar le 31 décembre.

Photo: David Boily, La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Même si sa rentabilité a chuté en 2008, la papetière Domtar (T.UFS) n'a pas réduit la rémunération de ses dirigeants et ne prévoit pas le faire non plus en 2009.

L'ancien président et chef de la direction de l'entreprise montréalaise, Raymond Royer, qui a quitté son poste le 31 décembre, a gagné un salaire de base de 1,04 million de dollars US, soit le même montant qu'en 2007.

M. Royer a aussi touché une prime de rendement de 241 260 $, inférieure à celle de 620 570 $ US qu'il avait touchée en 2007. Mais la valeur de ses attributions à base d'actions et d'options a augmenté: elle a atteint 4,07 millions US, contre 2,96 millions US en 2007.

La rémunération totale de l'ancien PDG s'est donc élevée à 5,4 millions US, en hausse de 20% par rapport aux 4,51 millions  US gagnés en 2007.

La rémunération totale des cinq dirigeants les mieux payés s'est chiffrée à 12,5 millions US, contre 9,9 millions US en 2007. Même en tenant compte du fait que les données pour 2007 ne comptent que pour dix mois, en raison de la fusion avec une division de Weyerhaeuser, la rémunération a augmenté proportionnellement en 2008.

En 2008, Domtar a enregistré une perte d'exploitation de 452 millions US, alors qu'elle avait dégagé un bénéfice d'exploitation de 201 millions US en 2007.

Pour 2009, Domtar maintiendra les salaires de base aux niveaux de 2008, mais réduira les attributions d'unités d'actions liées au rendement. Par contre, on diminuera l'importance du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) dans le calcul des primes de rendement pour accorder une plus grande place à la réduction des dépenses.

«Le conseil a examiné l'option de réduire les possibilités de rémunération directe totale pour les membres de la haute direction puis l'a écartée, car la répercussion globale sur la trésorerie d'une telle décision, quelle qu'en eût été l'échelle de réalisation, n'était pas significative (...), plus particulièrement si une telle décision était évaluée à la lumière du risque d'une répercussion défavorable sur la motivation et le maintien en poste (des dirigeants)», a indiqué l'entreprise dans la circulaire de procuration préparée en vue de l'assemblée annuelle des actionnaires, qui doit avoir lieu le 29 mai à Montréal.

Plus tôt ce mois-ci, Domtar a annoncé une réorganisation de sa haute direction afin, notamment, de réduire ses coûts.

En matinée, l'action de Domtar s'échangeait à 1,48 $, en hausse de 0,7%, à la Bourse de Toronto.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer