Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé mardi dans un communiqué qu'il avait désigné à la présidence de son conseil d'administration Jan du Plessis, actuellement à la tête de British American Tobacco (BAT), et qui remplacera son président actuel Paul Skinner le 20 avril.

AGENCE FRANCE-PRESSE

   Rio Tinto était à la recherche d'un nouveau patron depuis la fin octobre, lorsque Paul Skinner avait fait savoir qu'il ne solliciterait pas de nouveau mandat, le sien expirant en avril prochain.

   Mais la recherche d'un nouveau président s'était avérée plus compliquée que prévu.

   

   Jim Leng, le successeur désigné de M. Skinner, recruté en janvier, avait démissionné avec fracas le mois suivant, en raison d'un désaccord sur la politique de désendettement de Rio Tinto. Il était en effet opposé au renflouement du groupe par le producteur chinois d'aluminium Chinalco.

   M. du Plessis a en revanche fait allégeance au groupe chinois, affirmant, dans le communiqué, que «poursuivre la transaction avec Chinalco va donner à Rio Tinto une plateforme» pour «créer de la valeur, et supporter des conditions économiques mondiales dures et incertaines».

   Âgé de 55 ans, Jan du Plessis, d'origine sud-africaine, est devenu président de BAT en 2004. Le communiqué de Rio Tinto précise qu'il prévoit de conserver cette fonction.

   Il est également administrateur de plusieurs grands groupes britanniques, comme le géant bancaire Lloyds Banking Group (une fonction qu'il devrait en revanche quitter) ainsi que du distributeur Marks & Spencer.