Source ID:; App Source:

Linda Bergeron, intervieweuse spécialisée en enquête et sondage

Linda Bergeron, 56 ans, complète des sondages et... (Photo Jeannot Lévesque, Le Quotidien)

Agrandir

Linda Bergeron, 56 ans, complète des sondages et des enquêtes pour le compte d'UniMarketing.

Photo Jeannot Lévesque, Le Quotidien

Marie Lambert-Chan
La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'avais besoin de changement et de nouveaux défis. Un ami travaillait au centre d'appels d'UniMarketing et m'a proposé de postuler pour un emploi d'intervieweuse. J'ai essayé et je ne l'ai jamais regretté!

En quoi consiste votre travail?

J'appelle des gens à leur résidence et parfois en entreprise pour les sonder à propos de certains sujets d'actualité.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un diplôme d'études secondaires et une formation d'appoint en informatique. Je suis également des formations chez UniMarketing à l'occasion.

Quel a été votre cheminement professionnel?

Avant mon arrivée chez UniMarketing en 2005, je faisais des corvées ménagères pour des personnes âgées et des contrats de peinture. Depuis mes débuts dans l'entreprise, j'ai fait toutes sortes de choses comme du télémarketing et des collectes de fonds. Depuis sept ans, je suis affectée aux enquêtes et aux sondages.

Décrivez une journée typique de travail.

Mon horaire varie selon les gens que je dois joindre. Les appels résidentiels se font le soir, tandis que les appels commerciaux ont lieu le jour. J'ai un nombre précis d'appels à faire par heure, mais tout dépend de la durée du sondage. Certains durent 5 minutes, mais d'autres durent 20 minutes. Chaque fois, j'explique au répondant pour qui je travaille, en quoi consiste le sondage et la durée requise, puis on complète le questionnaire. Aussitôt que je raccroche, mon ordinateur signale un nouveau numéro et c'est reparti!

Quel est votre plus grand défi?

Avoir le moins de refus possible! Pour y arriver, je dois mettre la personne en confiance. En plus d'être rapide et efficace, je dois bien articuler mes questions pour qu'elle les comprenne correctement.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

C'est tellement gratifiant quand les gens me disent : «Mme Bergeron, habituellement je ne réponds pas aux sondages, mais j'ai accepté de le faire parce que vous semblez tellement sympathique et honnête.» C'est ma récompense!

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

C'est un travail très exigeant. Ce n'est pas toujours facile de se faire raccrocher la ligne au nez, de se faire dire des bêtises, voire des grossièretés.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut avoir de la répartie, une bonne prononciation et surtout, un sourire dans la voix! On doit être poli et attentionné. Il faut enfin démontrer un bon esprit d'équipe : pour atteindre un certain nombre de sondages complétés à la fin d'un quart de travail, tous les collègues doivent mettre la main à la pâte.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer