Source ID:531696; App Source:cedromItem

Mélanie Gauthier, infirmière chef d'équipe en gériatrie

Infirmière-chef d'équipe en gériatrie, Mélanie Gauthier aime le... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Infirmière-chef d'équipe en gériatrie, Mélanie Gauthier aime le contact que son travail lui procure auprès des personnes âgées.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Haspeck
La Presse

Pourquoi avez-vous choisi cette profession?

Je l'ai choisie pour l'approche, pour être entourée de personnes âgées, l'autonomie professionnelle et la curiosité que cela demande.

En quoi consiste votre travail?

Je suis responsable des évaluations physiques et mentales des résidants et la personne-ressource pour tous les membres du personnel, les familles et les médecins.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai fait une technique en soins infirmiers au cégep de Saint-Laurent et je complète en ce moment un certificat en gestion des organisations. Entre les deux, j'ai suivi plusieurs formations comme des cours en soins de plaie, en évaluation physique et cognitive et en soins palliatifs.

Quel a été votre cheminement professionnel?

Je voulais aller en orthopédie, mais on n'embauchait pas lorsque j'ai terminé mes études. J'avais été préposée aux bénéficiaires chez les religieuses de Sainte-Croix pendant mes études et je me suis tournée vers la gériatrie. J'ai toujours travaillé au CHSLD juif de Montréal.

Décrivez une journée typique de travail.

Elle se déroule de 7h15 à 15h30. Chaque matin, je répartis les résidants parmi l'équipe que je supervise. Comme infirmière, je vais les voir au moins deux fois par quart de travail pour veiller à leur alimentation et à leur hydratation. Je réalise des tests et des diagnostics, comme des prises de sang. Je dois être aux aguets de tous les signes et symptômes et être la courroie de transmission entre les médecins et les résidants.

Quel est votre plus grand défi?

Nous avons de plus en plus de cas complexes où les patients ont des problèmes médicaux qui interfèrent entre eux. C'est beaucoup pour une seule infirmière de surveiller 40 personnes et de faire les évaluations cliniques.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

J'aime prendre le temps de parler aux résidants, d'être à leur écoute. On apprend beaucoup à leur contact. J'aime l'autonomie dans le travail.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre profession?

Les gens ont tendance à penser qu'on n'a pas grand-chose à faire quand on travaille avec les aînés. L'évaluation de la personne âgée est très complexe parce que les symptômes ne sont pas toujours évidents. Elle ne peut pas nécessairement exprimer ce qui se passe.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut beaucoup de patience, de la curiosité, un sens de l'observation. Il faut de l'expérience parce que certaines choses ne s'apprennent qu'avec le temps.

Infirmière chef d'équipe

Perspectives d'emploi (2012-2016): favorables

Taux de chômage (2011): faible

Demande de main-d'oeuvre (2011-2016): modérée

Salaire annuel moyen d'une infirmière avec DEC (2014) : 41 600 à 66 400 $

Sources : Emploi-Québec - Information sur le marché du travail et Ordre des infirmières et infirmiers du Québec




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer