Source ID:522046; App Source:cedromItem

Portrait: Yves Dion MBA, directeur de projets

Yves Dion MBA, est directeur projets chez Aliments... (PHOTO JANICK MAROIS, LA VOIX DE L'EST)

Agrandir

Yves Dion MBA, est directeur projets chez Aliments Ultima.

PHOTO JANICK MAROIS, LA VOIX DE L'EST

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Haspeck
La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'ai toujours eu un intérêt pour les aliments et la préparation. Mon père avait une ferme laitière. C'était dans la suite logique de continuer dans la transformation laitière.

En quoi consiste votre travail?

Je suis responsable de la gestion des projets en immobilisations pour Aliments Ultima. Aussitôt qu'on parle d'un nouvel équipement à installer, d'un agrandissement de bâtiment industriel, c'est mon équipe et moi qui nous en occupons.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un DEC en transformation des aliments: technologies laitières de l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) Saint-Hyacinthe. J'ai ensuite obtenu un certificat en administration des affaires, mais pour progresser dans les postes de gestion, il est toujours bon de bonifier son coffre à outils. J'ai ensuite suivi une maîtrise en administration des affaires à l'Université de Sherbrooke.

Quel a été votre cheminement professionnel?

À la fin de mon DEC, j'ai été embauché comme opérateur dans une entreprise d'embouteillage de lait pour ensuite devenir contremaître de production chez Aliments Ultima. Depuis, j'ai occupé huit postes différents au sein de l'entreprise, dont chef à l'expédition et chef de la production.

Décrivez une journée typique de travail.

Tout dépend dans quelle phase d'un projet on se trouve. Lorsqu'on est en phase de planification, c'est la conceptualisation, l'évaluation du budget, la planification des travaux, le choix des équipements. Lorsqu'on est en démarrage, on est en usine, les mains sur la machine, avec les opérateurs pour faire des essais. J'ai participé autant à la gestion d'un projet d'agrandissement qu'à l'installation d'un système de gestion de maintenance.

Quel est votre plus grand défi?

C'est de réaliser les projets le plus rapidement possible tout en contrôlant les coûts.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

J'aime la variété des tâches à faire et le fait d'être partie intégrante d'une entreprise innovante, toujours à l'affût des nouveautés sur le marché, qui voit à les anticiper.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Les gens ignorent sans doute le niveau d'automatisation et le niveau technologique dans la transformation alimentaire.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Comme directeur de projets, il faut le goût du défi et une capacité à gérer l'inconnu. Il faut savoir s'adapter aux enjeux spécifiques de chaque projet.

Perspectives d'emploi (2012-2016): acceptables

Salaire hebdomadaire brut moyen: 1440$

Nombre des diplômés d'un MBA qui occupent un emploi: 90,2%

Taux de chômage des diplômés d'un MBA: 4,7%

Source: La Relance à l'université, ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, 2013.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer