Source ID:008a8cf415263c6b82f9e8e5fc8b9164; App Source:StoryBuilder

Le DIX30 accueillera le plus grand Sports Experts du Québec

La construction du plus vaste magasin Sports Experts au Québec est commencée au beau milieu du stationnement du Quartier DIX30, à Brossard. Le magasin de 25 millions de dollars misera sur des technologies à la fine pointe pour séduire les clients, dont une « chambre des éléments » pour tester les vêtements dans la pluie et le vent, a appris La Presse.

Après avoir investi 10 millions dans l'agrandissement et la modernisation de son Sports Experts au centre-ville de Montréal, le franchisé Paul-André Goulet persiste et signe. Il se lance dans la construction d'un magasin encore plus grand (75 000 pieds carrés) qui offrira une expérience unique au pays, promet-il.

La superficie est à peu près la même que celle du plus grand magasin de sport au Canada, le Sport Chek du West Edmonton Mall, qui s'étend sur 80 000 pieds carrés.

Paul-André Goulet se dit « plus ou moins d'accord » avec la tendance actuelle qui est de rapetisser les magasins à cause de la popularité du commerce électronique. « C'est comme si on poussait les gens à aller en ligne. On offre moins de choix, donc ça devient moins intéressant de se déplacer. [...] Mais évidemment, moi, je ne vends pas une commodité. »

Le propriétaire de sept Sports Experts et trois Atmosphère investit 10 millions dans son futur magasin, tandis que le propriétaire du Quartier DIX30, Oxford, allonge quelque 15 millions. L'ouverture est prévue pour novembre.

La technologie fait vendre

Le magasin phare abritera une foule de technologies : écrans géants, bornes interactives, outil de mesure des pieds en 3D, système pour tester les vélos, chambre froide pour mettre les manteaux d'hiver à l'épreuve comme on en trouve chez Canada Goose et miroir interactif. Paul-André Goulet jure que ce type d'investissement est rentable, car il rend le magasinage plus efficace et agréable. Ce n'est pas seulement du tape-à-l'oeil.

« Les gens réagissent fortement. Au centre-ville, j'ai de très, très fortes augmentations [de mes ventes] et pourtant le magasin est à la même place. »

- Paul-André Goulet

La technologie doit rapporter, car elle ne permet pas de réduire le nombre d'employés. « Ça ne remplace pas un bon service. C'est le glaçage sur le gâteau, mais il faut que le gâteau soit bon ! », lance le franchisé en parcourant son magasin de la rue Sainte-Catherine où le nombre d'employés est passé de 80 à 120 lors de l'agrandissement en 2017.

Au DIX30, son actuel Sports Experts emploie 60 personnes, nombre qui doublera dans le nouveau. Le ratio employé/ventes « n'a pas changé depuis des années », soutient Paul-André Goulet.

La chimie du détail

Pour rendre l'expérience de magasinage le plus attrayante possible, Paul-André Goulet s'attarde au moindre détail avec une passion évidente quand il en parle.

« C'est toute une science, faire un magasin ! C'est comme de la chimie. Il y a beaucoup de variables, et il faut le bon mixte pour faire un magasin parfait. [...] Il y a des raisons pour lesquelles les gens aiment plus aller dans un magasin que dans un autre. »

Son futur magasin abritera notamment une « chambre des éléments unique en Amérique du Nord » dans laquelle les clients pourront tester l'imperméabilité de certains vêtements sous la pluie et le vent.

La qualité de l'éclairage est un autre dada de l'homme d'affaires de 48 ans qui peut vous parler longuement de ses milliers de luminaires à 300 $ pièce, leur spectre, le choix des degrés Kelvin et le calcul des lumens.

« Que vous soyez dedans ou dehors, le rouge du produit sera le même rouge. [...] Je vais mettre autant d'argent dans l'éclairage que dans tout le reste, car c'est probablement ce qu'il y a de plus important dans un magasin. »

Tout comme au centre-ville, les clients ne verront que 50 % des stocks. Le reste sera dans l'arrière-boutique pour que le magasin soit le plus épuré possible, qu'il soit facile d'y circuler. Cette façon de faire exige que les rayons soient remplis quotidiennement. Mais ça vaut le coût. « Moins il y a de produits sur le plancher, mieux on les voit », fait valoir M. Goulet.

Concurrence accrue sur la Rive-Sud

Sports Experts accroît sa présence sur la Rive-Sud dans un contexte de concurrence accrue dans la région. La chaîne torontoise Sporting Life a en effet ouvert ses portes au Quartier DIX30 en octobre dernier. Le magasin de 30 000 pieds carrés (situé dans l'ancien Hr2) est le premier du Québec. En outre, Sports Experts doit composer depuis 10 mois avec la présence à moins de 5 kilomètres de l'un des plus gros Décathlon du monde (60 000 pieds carrés), au Mail Champlain. « Je ne regarde pas tant la concurrence, car je considère Sports Experts comme le leader dans le marché. Je me concentre sur ce que je fais », commente le franchisé Paul-André Goulet. Il y a 90 Sports Experts au Québec et 11 ailleurs au pays. L'enseigne appartient à Canadian Tire depuis 2011.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer