Source ID:; App Source:

Los Angeles poursuit quatre chaînes de distribution pour soldes mensongers

Selon la loi californienne, les commerçants n'ont pas... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Selon la loi californienne, les commerçants n'ont pas le droit d'afficher un prix de vente supérieur à celui d'origine sauf si le produit a été réellement vendu à ce prix lors des trois mois précédents.

ARCHIVES AP

Agence France-Presse
Los Angeles

Le procureur de la ville de Los Angeles a annoncé jeudi avoir porté plainte contre les chaînes de distribution américaines JCPenney, Sears, Kohl's et Macy's pour avoir fait croire à tort que certains produits faisaient l'objet de fortes promotions.

La plainte affirme que ces géants de la distribution ont affiché de faux prix de référence pour faire miroiter à leurs clients de fausses bonnes affaires.

Un produit pouvait ainsi être étiqueté comme faisant l'objet d'une promotion à 50% du prix d'origine, alors même que le distributeur ne l'avait jamais mis en vente au prix de référence affiché.

«Les clients ont le droit de connaître la vérité sur les prix qu'ils paient et de savoir si une bonne affaire en est vraiment une», a commenté le procureur de la ville de Los Angeles Mike Feuer dans un communiqué.

«Mes services vont forcer les distributeurs à répondre de ces pratiques et à s'assurer que les consommateurs sont en mesure de faire des choix avertis lorsqu'ils dépensent l'argent qu'ils ont eu du mal à gagner», ajoute-t-il.

Des porte-parole de Sears et JCPenney n'ont pas souhaité faire de commentaires. Kohl's et Macy's n'ont pas répondu aux demandes de commentaires de l'AFP.

Selon la loi californienne, les commerçants n'ont pas le droit d'afficher un prix de vente supérieur à celui d'origine sauf si le produit a été réellement vendu à ce prix lors des trois mois précédents.

Le texte des plaintes déposées par les autorités de Los Angeles donnent de nombreux exemples des fausses promotions incriminées.

En avril, Sears avait ainsi mis en vente une machine à laver Kenmore affichée avec un prix «normal» de 1179,99 dollars et «soldée» à 999,99 dollars, même si l'appareil n'avait jamais été vendu plus cher que ce dernier montant.

En mai, Macy's fait la promotion d'un collier en argent à 30 dollars, avec un prix d'origine fictif indiqué à 120 dollars.

Les procureurs font une demande d'injonction pour interdire de telles publicités mensongères et requièrent une pénalité de 2500 dollars pour chaque infraction.

JCPenney et Kohl's avaient déjà fait l'objet en Californie de poursuites les accusant de fausses ristournes pour aguicher les clients et doper leurs résultats.

Le premier avait mis fin en 2015 à une plainte en nom collectif en acceptant de verser 50 millions de dollars dans le cadre d'un accord amiable et le second avait versé 6,15 millions de dollars cette année dans une affaire similaire.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer