Au début des années 2000, les commerçants se frottaient les mains devant les perspectives alléchantes de ventes d'équipement de golf. Les ouvertures de boutiques spécialisées se multipliaient en riposte à l'arrivée de Golf Town, qui a importé au Québec la formule des grandes surfaces spécialisées dans le golf.

Mis à jour le 11 août 2014
André Dubuc LA PRESSE

Quinze ans plus tard, le ménage a été fait. Golf Town est toujours là avec 10 magasins de 18 000 pieds carrés dans la province, mais plus les autres. Bernard Trottier, Chuck Brown, Boutique Golf UFO, André Lalonde Sports, nommez-les, ont presque tous fermé boutique.

Forzani a annoncé la fermeture progressive de ses magasins Nevada Bob's Golf au Canada après l'acquisition de Forzani par Canadian Tire en 2011. Aujourd'hui, il n'en reste qu'un seul au Québec, celui de Trois-Rivières.

Parmi les rares nouveaux venus, Liquidagolf a fait son apparition à Québec en 2002. Deux autres adresses se sont ajoutées à Saint-Hyacinthe et Sherbrooke. Le magasin se spécialise dans la liquidation des modèles de l'année précédente et des articles de démonstration.

Restent les boutiques de «pro» dans les clubs de golf, dont certaines se positionnent comme un lieu de destination en offrant la gamme complète de produits.