Source ID:384517; App Source:cedromItem
Dernière heure

Centres commerciaux: rude concurrence à Laval

Situé le long de l'autoroute 15 au nord... (Photo fournie par Tourisme Laval)

Agrandir

Situé le long de l'autoroute 15 au nord du boulevard Saint-Martin, le Centropolis a des locaux qui sont vides depuis deux ans.

Photo fournie par Tourisme Laval

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Le Centropolis mise sur sa densification pour tirer son épingle du jeu dans le marché fort concurrentiel des centres commerciaux à Laval. Le taux d'inoccupation de sa portion commerciale atteint actuellement les 15%.

Situé le long de l'autoroute 15 au nord du boulevard Saint-Martin, le Centropolis a des locaux qui sont vides depuis deux ans. C'est le cas de l'ancien magasin Dumoulin électronique, voisin du restaurant Houston et du magasin d'articles de plein air La Cordée.

Le gérant de La Cordée, Nicolas Raoult, nous a d'ailleurs fait part de son étonnement de voir le local inoccupé si longtemps. «Pour notre part, nous n'avons pas senti de diminution de l'achalandage dans notre magasin dans les dernières années», a-t-il précisé.

Au total, un peu plus de 82 000 pi2 de locaux commerciaux sont vacants au Centropolis, soit 15% des 551 000 pi2 à vocation commerciale que compte le centre qui incorpore aussi des composantes de divertissement et des bureaux.

«Un taux de vacance de 15%, c'est beaucoup. Déjà à 10%, un centre s'en ressent», dit Joël Paquin, président de Paquin Recherche et associés consultant, expert en matière de commerce de détail.

Selon lui, le marché lavallois est l'un des plus concurrentiels qui soient. D'un côté, le Carrefour Laval multiplie les stratégies pour rester la destination de magasinage de prédilection avec l'arrivée récente de détaillants américains quasi exclusifs.

De l'autre côté de l'autoroute 15, le Centre Laval accueillera le premier nouveau Target au Canada, les premiers magasins Target étant d'anciens Zellers. Pas très loin, l'ancien Centre 2000 revit sur le boulevard Saint-Martin, coin Chomedey, avec l'ouverture d'un Walmart flambant neuf.

Pour son propriétaire, Ivanhoé Cambridge, le succès du Centropolis repose sur sa densification et la mixité des usages.

«Centropolis se trouve dynamisé par le potentiel du projet de mixité à long terme du quartier, qui inclut le 3055, Saint-Martin Ouest présentement en construction», écrit dans un courriel Sébastien Théberge, responsable des affaires publiques et communications de la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Propriété d'Ivanhoé, le 3055 sera un immeuble de bureaux de 117 000 pi2 répartis sur 7 niveaux, pouvant accueillir de 800 à 1000 travailleurs. Sa construction a été lancée en février dernier.

«Le 3055 Saint-Martin Ouest a un lien direct avec la densification du concept Centropolis. Nous constatons que les constructions résidentielles à proximité permettront également une densification accrue», poursuit M. Théberge, dans sa communication écrite.

Aujourd'hui, les 135 888 pi2 de bureaux du Centropolis, en excluant le 3055 en construction, sont occupés pratiquement à 100%.

Un des magasins vacants, l'ancien Bernard Trottier Ski Mode, un local de 10 000 à 15 000 pi2, n'est pas mis en marché, étant réservé en prévision d'un concept novateur qui sera dévoilé éventuellement.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer