Source ID:; App Source:

Coty entre à la Bourse de New York

Le parfumeur américain Coty fera son entrée à... (PHOTO FOURNIE PAR COTY)

Agrandir

Le parfumeur américain Coty fera son entrée à la Bourse de New York jeudi au prix de 17,50 dollars par action

PHOTO FOURNIE PAR COTY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le parfumeur plus que centenaire Coty, qui détient aussi les vernis à ongles OPI et le mascara Rimmel, entrera jeudi à la Bourse de New York, l'une des plus grosses opérations de ce type depuis le début de l'année aux États unis avec un montant d'un milliard de dollars.

Selon les derniers détails finalisés mercredi soir, 57,14 millions de titres du groupe américain vont être introduits sur le New York Stock Exchange, sous le symbole COTY et au prix unitaire de 17,50 dollars.

Ce niveau, pile au milieu de la fourchette de 16,50 à 18,50 dollars initialement annoncée fin mai, valorise l'ensemble du groupe à 6,7 milliards de dollars.

Vu le montant de liquidités levées sur le marché, l'opération est la troisième plus grosse entrée en Bourse depuis le début de l'année aux États-Unis après la division de santé animale de Pfizer, Zoetis, en février (2,2 milliards de dollars) et la filiale américaine de l'assureur néerlandais ING en mai (1,3 milliard), d'après des données de la société spécialisée Renaissance Capital.

«Les actions des groupes comparables de produits de beauté (Avon, Estée Lauder, Elizabeth Arden, L'Oréal, Revlon) ont avancé de plus de 35% sur l'année écoulée, ce qui est de bon augure pour l'intérêt envers l'entrée en Bourse de Coty», estime Renaissance Capital.

Le groupe Coty avait été fondé en 1904 à Paris par le parfumeur français François Coty, qui ambitionnait de révolutionner le secteur en fabriquant des produits abordables pour un large public. Dès 1912, il ouvrait des filiales à Londres et New York.

Le groupe est aujourd'hui basé à New York, a des activités dans plus de 130 pays, compte quelque 10 000 salariés et a enregistré sur son dernier exercice clos fin juin 2012 un chiffre d'affaires de 4,6 milliards de dollars.

Les parfums constituent toujours un peu plus de la moitié (53%) de ses ventes. Il détient les droits pour toute une série de marques (Adidas, Calvin Klein, Cerruti, Chloé, Chopard) et produit des flacons en coopération avec de nombreuses célébrités comme Jennifer Lopez, Sarah Jessica Parker, Madonna ou Beyonce.

Coty s'est aussi diversifié dans les cosmétiques (31% de ses ventes) et les soins pour la peau (16%), réalisant plusieurs acquisitions ces dernières années. Il avait toutefois échoué l'an dernier à mettre la main sur son concurrent Avon, malgré un prix offert de 10 milliards de dollars.

Après la mort de François Coty en 1934, sa famille est restée au conseil d'administration jusque dans les années 1960, période où le groupe est passé sous la coupe de Pfizer.

Depuis les années 1990, son principal actionnaire est la holding John A. Benckiser de la famille austro-allemande Reimann, les fonds Berkshire Partners et Rhône Capital se partageant le reste du capital.

L'entrée en Bourse va ramener la participation de Benckiser de 81,9% à 70,5% du capital mais lui permettre d'empocher quelque 760 millions de dollars.

Cela pourrait lui servir à financer en partie de nouvelles acquisitions. La holding, jusqu'ici surtout présente dans le luxe (outre Coty, elle possède les marques de chaussures Jimmy Choo et Bally), a ainsi entrepris récemment de se diversifier dans le café. Elle est en passe d'en devenir un des leaders mondiaux avec l'achat, annoncé en avril, du néerlandais D.E Master Blenders (Douwe Egberts, Maison du Café ou Senseo).




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer