À l'issue d'un bras de fer de plusieurs mois, le confiseur britannique Cadbury (CBY) a finalement recommandé mardi à ses actionnaires d'accepter l'offre de rachat de l'américaine Kraft Foods (KFT), d'un montant de 11,9 milliards de livres sterling (19,5 milliards de dollars US).

ASSOCIATED PRESS

Kraft Foods a rapporté que le conseil d'administration du fabricant des biscuits Finger avait approuvé sa proposition, d'un montant de 840 pence (13,80$ US) par action, soit 11,9 milliards de livres.Son offre est composée de 500 pence en espèces et de 0,1874 action Kraft par action Cadbury. Il s'agit cependant d'une offre qui est, selon les analystes, en deça de la valeur réelle du confiseur.

La précédente offre de Kraft Foods valorisait Cadbury à environ 770 pence, mais elle avait été jugée «dérisoire» par le conseil d'administration du fabricant. L'alliance va créer le leader mondial dans le chocolat et les confiseries, selon l'entreprise américaine.

«Nous avons un grand respect pour les marques de Cadbury», a souligné la pdg de Kraft Foods, Irene Rosenfeld. De son côté, le patron du confiseur, Roger Carr, a estimé que l'offre «représente une bonne valeur pour les actionnaires de Cadbury».

Les actions Cadbury ont augmenté de 3,3% à 834 pence après l'annonce de la recommandation du conseil d'administration.

Kraft Foods, propriétaire notamment des biscuits Oreo et Nabisco, s'est donné jusqu'au 2 février pour convaincre une majorité d'actionnaires du confiseur d'accepter son offre. AP