La Banque du Canada devrait augmenter son taux directeur mercredi pour la première fois en six mois.

LA PRESSE CANADIENNE

Des indices économiques plus solides font entrevoir à des experts une annonce par le gouverneur Stephen Poloz d'une hausse du taux de financement à un jour, qui se trouve pour l'instant à 1,25%.

M. Poloz a privilégié une approche prudente et collée aux données sur l'économie ces derniers mois et il a maintenu le statu quo sur le taux directeur depuis une hausse annoncée en janvier, un geste qui avait suivi deux autres relèvements du taux dans la seconde moitié de 2017.

La décision de la banque centrale sur les taux d'intérêt survient dans un contexte d'incertitudes commerciales importantes pour le Canada, notamment les discussions dans l'impasse sur l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), les tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium et la menace d'autres tarifs dans le secteur automobile.

M. Poloz a affirmé récemment que les impacts du conflit commercial entre le Canada et les États-Unis figureraient à l'avant-plan du processus de décision de la banque centrale sur les taux.

Néanmoins, plusieurs analystes s'attendent à ce que le gouverneur de la Banque du Canada dévoile une hausse du taux directeur en raison de données encourageantes sur l'économie ces derniers temps, notamment le sondage de la banque centrale sur les perspectives des entreprises, un marché de l'emploi resserré et une croissance solide des salaires.

La Banque du Canada dévoilera aussi une mise à jour de ses projections économiques dans son rapport trimestriel sur ses politiques monétaires.