Source ID:; App Source:

Ottawa à la recherche de solutions pour stimuler l'investissement privé

Le ministre canadien des Finances, Bill Morneau... (Archives La Presse, Hugo-Sébastien Aubert)

Agrandir

Le ministre canadien des Finances, Bill Morneau

Archives La Presse, Hugo-Sébastien Aubert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andy Blatchford
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'influente équipe de conseillers du gouvernement Trudeau en matière d'économie tente de trouver des solutions à un enjeu qui préoccupe les politiciens depuis des années, soit la façon d'ouvrir le robinet des investissements privés.

Le président du conseil économique du ministre des Finances Bill Morneau a indiqué à La Presse canadienne que le rapport du groupe, attendu à l'automne, mettra en relief les façons de stimuler l'investissement des entreprises après plusieurs années de déclin.

Dominic Barton affirme que le groupe s'affaire à élaborer des recommandations pour s'assurer que les Canadiens puissent acquérir les connaissances nécessaires afin de s'adapter aux changements qui transforment les besoins de main-d'oeuvre au pays.

Plus tôt cette année, le groupe a recommandé qu'Ottawa établisse une agence indépendante pour aider les travailleurs à accroître leurs compétences. Il a prévenu que près de la moitié des emplois au Canada présentent un risque élevé d'être touchés par des changements technologiques futurs, comme l'automatisation.

M. Barton, directeur général mondial chez McKinsey & Company, affirme que le comité va tenter cette fois de tracer les lignes d'un plan afin d'aider les travailleurs qualifiés qui, comme les autres travailleurs, ne sont pas à l'abri d'une perte d'emploi en raison, notamment, de l'automatisation.

«Nous nous inquiétons des travailleurs qualifiés qui perdront leur emploi», a dit M. Barton, qui espère que des solutions éventuelles seront générées par le secteur privé.

«(Nous devons) déterminer comment s'assurer qu'il y ait un système en place pour aider», a-t-il ajouté.

Depuis sa création l'an dernier, les conseillers de cette équipe ont joué un rôle important dans les politiques du gouvernement Trudeau.

M. Barton a précisé que l'équipe tentera également de mesurer les impacts potentiels que pourraient avoir les politiques fiscales agressives de l'administration Trump sur les investissements des entreprises canadiennes.

Celui-ci a toutefois refusé de dévoiler les solutions qui pourraient être proposées par l'équipe de conseillers, étant donné que le travail n'est pas achevé.

Un document de réflexion dévoilé en mars par l'Institut C.D. Howe indique que les investissements privés au Canada ont été relativement solides de 2009 à 2014, une période marquée par une montée des prix du pétrole.

Mais depuis ce temps, le groupe de réflexion a montré qu'il y a eu un large déclin dans les dépenses des entreprises à travers le pays - de 15 100 $ par travailleur en nouveaux investissements en 2014 à une somme projetée de 11 700 $ par travailleur cette année.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer