Les contribuables canadiens ne semblent pas pressés de transmettre leur déclaration fédérale de revenus.

LA PRESSE CANADIENNE

À ce jour, seulement 11 millions de déclarations ont été reçues par l'Agence du revenu du Canada, sur un total prévu de 29 millions. C'est donc 38 % des contribuables qui l'ont fait parvenir.

Selon la porte-parole de l'Agence, Julie Pronovost, il ne faut pas s'en étonner, puisque cette situation se répète depuis quelques années, les Canadiens ayant tendance à attendre à la dernière minute.

Cette année, les contribuables ont jusqu'au 1er mai, à minuit, pour faire parvenir leur déclaration d'impôt, le 30 avril tombant un dimanche. Des pénalités sont prévues pour les retardataires.

L'Agence souligne que 89 % des contribuables transmettront leur déclaration par voie électronique, cette année. C'est 5 % de plus que l'an dernier. Ceux-ci obtiendront leur remboursement, si c'est le cas, plus rapidement.