Le gouvernement fédéral cumule un déficit budgétaire de 14 milliards pour les neuf premiers mois de son exercice financier 2016-17, comparativement à un excédent de 3,2 milliards pour la même période un an plus tôt.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans sa revue financière du mois de décembre, le ministère des Finances affirme que les dépenses des programmes ont grimpé de 16,7 milliards, ou 8,8 %, comparativement aux neuf mêmes mois de l'exercice précédent.

Pendant les trois premiers trimestres, les principaux transferts aux particuliers, incluant les prestations aux aînés, ont progressé de 5,7 milliards, soit 9,3 %. Les charges de programmes directes ont pour leur part grimpé de 8,9 milliards, soit 11,3 %.

Les revenus du gouvernement, comme ceux tirés de l'impôt sur le revenu, ont diminué de 1,9 milliard, soit 0,9 % par rapport à la même période de l'exercice 2015-16.

Le gouvernement Trudeau prévoit inscrire un déficit budgétaire de 25,1 milliards pour l'ensemble de l'exercice 2016-17. Il prévoit en fait réaliser plusieurs déficits importants dans les années à venir, dans l'espoir que ses efforts comme les investissements dans les infrastructures et les allocations pour enfants stimulent l'économie.

Le ministère des Finances a aussi indiqué que le mois de décembre s'était soldé par un déficit de 1,3 milliard pour Ottawa, ce qui se compare à un excédent de 2,2 milliards pour le mois de décembre 2015.