Source ID:; App Source:

Les Canadiens réduiraient de 25% leurs dépenses estivales cet été, selon la CIBC

Environ 32 % répondants ont aussi indiqué qu'ils... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Environ 32 % répondants ont aussi indiqué qu'ils respecteraient «rigoureusement» leur budget, comparativement à 29 % l'an dernier.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne
TORONTO

Les Canadiens ont l'intention d'être plus prudents dans leurs dépenses estivales cette année, révèle une enquête menée par la Banque CIBC.

Selon les résultats du sondage de la banque, les Canadiens réduiraient en moyenne leurs dépenses de 1346 $ pour leurs loisirs estivaux - des voyages, des repas au restaurant, des activités de loisirs et des articles comme des barbecues et de l'équipement de sport.

Ce montant représente une baisse d'environ 25 % par rapport à celui de 1766 $ dépensé l'été dernier.

L'enquête en ligne, menée en deux parties auprès de 1500 adultes, a été menée du 20 au 24 juin par la firme Angus Reid. Environ 32 % répondants ont aussi indiqué qu'ils respecteraient «rigoureusement» leur budget, comparativement à 29 % l'an dernier. En outre, la moitié d'entre eux ont indiqué qu'ils respecteraient plus ou moins leur budget, contre 45 pour cent l'an dernier.

Les répondants de l'enquête de la CIBC ont dit faire la plupart de leurs achats impulsifs en été - 67 % d'entre eux, par rapport à 17 % pendant l'hiver, 9 % au printemps et 7 pour cent à l'automne.

L'Association de la recherche et de l'intelligence marketing juge qu'il est impossible d'attribuer une marge d'erreur à un sondage réalisé en ligne puisque la méthode d'échantillonnage est non probabiliste.

«En été, il ne manque pas d'occasions de passer du temps entre amis, de faire des activités en extérieur et de voyager en famille et les gens peuvent vite perdre leur budget de vue, car c'est une saison qui passe vite et qu'ils veulent en profiter au maximum», a affirmé le directeur gestionnaire du groupe des stratégies de Gestion des avoirs CIBC, Jamie Golombek, dans un communiqué.

«Il est donc encourageant de voir que plus de Canadiens veulent respecter leur budget cette année.»

Selon M. Golombek, une diminution des dépenses ne se traduit pas nécessairement par une réduction du plaisir, puisqu'une meilleure planification permet de faire une meilleure utilisation de son argent.

«Les outils en ligne sont très utiles pour faire le suivi de ses dépenses, a-t-il fait valoir. Ils permettent de visualiser les budgets sous forme de catégories personnalisées et de programmer des alertes en cas de dépassement du budget ou lorsque vous approchez de votre limite de crédit.»




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer