Le déficit commercial du Canada décline en mai à 152 millions

Statistique Canada a indiqué que les exportations avaient... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Statistique Canada a indiqué que les exportations avaient augmenté à 44,2 milliards, la deuxième valeur en importance jamais enregistrée, soutenues par les véhicules automobiles et leurs pièces.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julian Beltrame
La Presse Canadienne
OTTAWA

Les exportations de marchandises du Canada ont augmenté en mai de 3,5 pour cent, un résultat étonnamment solide qui a permis de réduire le déficit commercial du pays et de replacer l'économie sur la voie d'une croissance plus durable.

Les résultats rendus publics jeudi par Statistique Canada sont d'autant plus encourageants que les volumes ont augmenté de 4,2 pour cent pendant que des baisses de prix réduisaient de 0,7 pour cent la valeur les livraisons.

Les données de mai sur l'un des indicateurs économiques les plus importants du Canada sont supérieures aux attentes des économistes, mais elles sont conformes aux attentes des analystes en ce qui a trait à la prochaine phase de la reprise économique canadienne, alors que les exportations et les investissements des entreprises remplacent le secteur de l'habitation comme moteurs de la croissance.

Les importations ont également augmenté en mai, bien que dans une proportion plus modeste, soit 1,6 pour cent. Cela a permis au déficit commercial du Canada avec le monde de chuter à 152 millions $, par rapport au résultat revu à la hausse de 961 millions $ du mois d'avril.

«Le redressement du déficit commercial alimenté par les exportations en mai donne du poids à notre prévision que les échanges commerciaux nets donneront un coup de pouce à la croissance au deuxième trimestre», a affirmé jeudi Dawn Desjardins, économiste principale adjointe de la Banque Royale, dans une note transmise à ses clients.

Alors que le marché immobilier et le secteur de la construction ralentissent, la Banque du Canada compte sur une reprise des exportations pour augmenter la confiance des chefs d'entreprise et les convaincre d'investir dans de nouvelles pièces d'équipement pour accroître la capacité de production.

À ce sujet, les nouvelles en provenance des États-Unis - le plus important marché des exportateurs canadiens - sont bonnes, l'économie américaine ayant créé 288 000 nouveaux emplois en juin parallèlement à une augmentation des exportations.

Dans l'ensemble, la valeur des exportations canadiennes a augmenté à 44,2 milliards $, en mai, tandis que celle des importations a grimpé à 44,3 milliards $.

Les exportations vers les États-Unis ont augmenté de 2,1 pour cent, à 33,5 milliards $, tandis que les importations ont glissé de 0,2 pour cent, à 28,7 milliards $, ce qui a élevé l'excédent commercial avec les États-Unis à 4,8 milliards $, comparativement à 4 milliards $ en avril.

Les exportations canadiennes vers d'autres pays que les États-Unis ont augmenté de 8,3 pour cent, à 10,7 milliards $, tandis que les importations en provenance de ces mêmes pays ont crû de 5,1 pour cent, à 15,6 milliards $, pour réduire le déficit commercial à 4,9 milliards $, contre 5 milliards $ en avril.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer