Source ID:472622; App Source:cedromItem

Modeste progression des fusions et acquisitions en 2013

Une instlalation de Nexen en Mer du Nord.... (Photo Reuters)

Agrandir

Une instlalation de Nexen en Mer du Nord.

Photo Reuters

Sylvain Larocque
La Presse

Plusieurs fusions et acquisitions d'importance ont retenu l'attention au cours de l'année qui vient de s'écouler, mais, au final, la valeur des transactions réalisées au Canada n'a progressé que de 7% par rapport à 2012.

On a enregistré tout près de 1800 transactions impliquant des entreprises canadiennes en 2013, soit sensiblement le même nombre qu'en 2012, selon des données de Thomson Financial analysées par le cabinet comptable KPMG.

La valeur des transactions a totalisé 139 milliards US l'an dernier, contre 130 milliards US en 2012.

Dans le secteur-clé des matières premières, le nombre de transactions a plongé de 23% par rapport à 2012. Malgré tout, la valeur totale des fusions et acquisitions réalisées en 2013 a été légèrement supérieure à l'ensemble de celles effectuées en 2012.

«D'autres secteurs ont montré des signes de vigueur et de croissance en 2013 et devraient poursuivre sur leur lancée en 2014», a déclaré Peter Hatges, président de Financement d'entreprise KPMG, dans un communiqué.

«Que les acteurs soient des fonds de capital-investissement ou des investisseurs stratégiques, il semble y avoir une abondance de capitaux à investir, ce qui crée pour les entreprises des occasions d'entrer dans de nouveaux marchés par le biais de fusions et d'acquisitions», a estimé Martin-Pierre Roussel, directeur général du financement d'entreprise chez KPMG à Montréal.

1. Acquisition de Nexen par CNOOC pour 19,1 milliards US

En février, la Chinese National Off-Shore Oil Company, société d'État chinoise, a conclu l'acquisition de la société pétrolière albertaine Nexen après avoir obtenu, au forceps, le feu vert d'Ottawa.

2. Acquisition de Neiman Marcus par un consortium comprenant l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) pour 6 milliards US

Après avoir acquis une participation importante dans la chaîne de magasins à rabais américaine 99 Cents en 2011, l'OIRPC a changé de registre l'an dernier en mettant la main, avec des partenaires, sur le chic détaillant Neiman Marcus.

3. Acquisition de Canada Safeway par Sobeys pour 5,7 milliards US

Sobeys, filiale du géant néo-écossais Empire Company, a damé le pion au détaillant québécois Metro pour acquérir la chaîne de supermarchés Canada Safeway, très présente dans l'ouest du pays.

4. Acquisition de comptes d'Ally Financial par RBC pour 4,1 milliards US

En février, la plus grande banque du pays a conclu le rachat des activités canadiennes de financement automobile et de dépôt de la firme américaine Ally Financial, annoncé à l'automne 2012.

5. Acquisition de Saks par la Compagnie de la Baie d'Hudson pour 2,5 milliards US

Revenue en Bourse en novembre 2012, la Compagnie de la Baie d'Hudson a marqué un grand coup cet automne en mettant la main sur le mythique détaillant new-yorkais Saks, qui exploite une centaine de magasins aux États-Unis.

Source: KPMG




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer