Après plusieurs années marquées par des surplus, le gouvernement fédéral a affiché un déficit budgétaire en mars. Pour la période d'avril 2008 à mars 2009, un déficit budgétaire de 2,2 milliards de dollars a en effet été constaté. Ottawa avait enregistré un excédent de 11,4 milliards de dollars en 2007-2008.

LA PRESSE CANADIENNE

Les revenus budgétaires ont diminué de 9,2 milliards, surtout en raison d'une baisse des rentrées d'impôt sur le revenu des sociétés et de taxe sur les produits et services (TPS). Cette diminution a été partiellement compensée par la croissance des rentrées d'impôt sur le revenu des particuliers et d'autres revenus. Les charges de programme ont augmenté de 6,8 milliards, ou 3,5%, en raison de la progression des paiements de transfert. Les frais de la dette publique ont diminué de 2,3 milliards d'une année sur l'autre, en raison de la baisse du taux d'intérêt effectif moyen sur l'encours de la dette portant intérêt.Pour le seul mois de mars dernier, Ottawa a enregistré un déficit budgétaire de 3,6 milliards. Les revenus budgétaires ont diminué de 3,1 milliards ou 14,4 pour cent par rapport à mars 2008, en raison d'une baisse des revenus fiscaux. Les charges de programmes ont totalisé 0,6 milliard de moins qu'en mars 2008, ce qui traduit surtout la baisse des charges de fonctionnement des ministères et des organismes. Les frais de la dette publique ont reculé de 0,2 milliard par rapport à mars 2008.