General Motors a annoncé qu'il coupait le deuxième quart de travail de son usine d'assemblage d'Orion, en banlieue de Detroit, ce qui devrait entraîner la mise à pied d'environ 500 employés.

ASSOCIATED PRESS

Le constructeur automobile a indiqué vendredi que les changements seraient effectués en janvier et qu'ils avaient comme objectif d'ajuster la production de l'usine à la demande.

Depuis 2010, GM a investi 962 millions de dollars américains dans l'usine d'Orion, dont 405 millions l'an dernier pour la Chevrolet Bolt et un autre nouveau véhicule. La Chevrolet Sonic et la Buick Verano sont aussi assemblées à cette usine.

GM avait annoncé jeudi le retour d'un deuxième quart à son usine de montage de Detroit-Hamtramck, créant 1200 emplois. GM a mentionné que les employés affectés par les changements à l'usine d'Orion pourraient demander un transfert à celle de Detroit-Hamtramck ou à une autre usine de l'entreprise.