Source ID:; App Source:

Les ventes de voitures rebondissent en attendant GM

Signe de l'embellie retrouvée, Ford, le deuxième constructeur... (Photo David Zalubowski, AP)

Agrandir

Signe de l'embellie retrouvée, Ford, le deuxième constructeur américain, a eu son meilleur mois de vente de mars en huit ans, souligne-t-il dans un communiqué.

Photo David Zalubowski, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Les ventes des constructeurs automobiles ont rebondi un peu plus que prévu en mars aux États-Unis, mettant fin à deux mois consécutifs de baisse dus à une mauvaise météo, ont-ils annoncé mardi.

Les chiffres globaux sont attendus en début de soirée, le constructeur américain GM ayant repoussé la publication de ses ventes pour un problème technique empêchant ses concessionnaires de rentrer leurs données dans son système informatique.

Signe de l'embellie retrouvée, Ford, le deuxième constructeur américain, a eu son meilleur mois de vente de mars en huit ans, souligne-t-il dans un communiqué.

Il a vendu 244 167 véhicules, soit une hausse de 3% sur un an. C'est supérieur à la fourchette de 238 000 à 239 423 unités prévue par les analystes du site spécialisé Edmunds et de la maison d'analyses Kelley Blue Book.

«Les ventes ont commencé à grimper à la moitié du mois pour finir fort», a commenté John Felice, le responsable marketing et des ventes aux États-Unis, alors que Ford avait connu une baisse de plus de 6% en février.

C'est la Ford Fusion avec un bond de 9% des ventes qui a tiré le groupe, suivi de la Ford F-Series (+5%). La Lincoln, marque de luxe du groupe, poursuit elle son redressement, avec un bond de 31% sur un an des ventes.

À Wall Street, ces chiffres étaient salués, le titre Ford gagnant 2,98% à 16,07 dollars vers 10h35.

Le sourire est aussi revenu chez le premier constructeur mondial, le japonais Toyota. Les ventes mensuelles ressortent à 215 348 unités, en hausse de 8,9% sur un an, selon un communiqué. Il a ainsi dépassé les prévisions des analystes qui oscillaient entre 207 531 et 210 000 véhicules.

«Un solide mois de mars fait que les résultats de l'ensemble de l'industrie au premier trimestre sont à un rythme supérieur au premier trimestre 2013 en dépit de températures hivernales record», a commenté l'un des responsables de Toyota aux États-Unis Bill Fay.

M. Fay se dit «optimiste» quant à la poursuite de la même dynamique en avril.

Chez Chrysler, les ventes de véhicules ont bondi de 13% sur un an en mars, avec 193 915 unités écoulées.

C'est le 48e mois consécutif de progression des ventes du groupe, et elle est plus forte que ce qu'anticipaient les analystes des cabinets spécialisés Edmunds.com et Kelley Blue Book.

«Nous entamons la saison des ventes de printemps sur une note favorable», s'est félicité le responsable des ventes de Chrysler pour les États-Unis, Reid Bigland, cité dans le communiqué.

Il a souligné que mars avait été «le meilleur mois jamais enregistré» pour les marques Jeep (+47%) et Fiat (+24%).

Chrysler a été intégré fin janvier par le constructeur automobile italien, une opération qui a donné naissance au groupe «Fiat Chrysler Automobiles» (FCA) qui prévoit d'être coté à Wall Street plus tard cette année.

Pour l'ensemble des constructeurs, Edmunds.com et Kelley Blue Book s'attendent à une progression des ventes en mars de respectivement 1,7% et 2%, après un début d'année difficile en raison du mauvais temps.

«Après deux mois de ventes plus faibles que prévu, le secteur devrait commencer à rebondir en mars», note Alec Gutierrez, un analyste du Kelley Blue Book, en évoquant des signes «que les consommateurs retournent chez les concessionnaires avec le printemps».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer