Luc* n'aura pas eu la chance de conduire longtemps sa Toyota Venza 2009. Au lendemain de la fête des Mères, en mai dernier, il s'est fait voler son véhicule. Dans le stationnement de sa propriété de Rosemont. «Il y a eu une tentative de vol en mars 2010, raconte l'ingénieur. Cette fois, les voleurs ont réussi leur coup!»

Mis à jour le 22 juill. 2011
Isabelle Massé LA PRESSE

Pas de chance! Selon le Bureau d'assurance du Canada (BAC), les Toyota Venza 2009 figurent parmi les véhicules les plus volés au Canada. «Quand on a appris ça, ma femme et moi avons décidé de ne pas racheter de Venza, explique Luc. Déjà que notre assureur, La Personnelle, ne voulait plus nous accorder la valeur à neuf. Maintenant, on a une Subaru et on a été obligés de payer 330$ par année pendant quatre ans pour un système de repérage.»

Alors qu'un rapport de Statistique Canada (Statistiques sur les crimes déclarés par la police au Canada en 2010), publié hier, témoigne de la baisse de vols de véhicules à moteur depuis 2006, les compagnies d'assurances continuent d'en payer un prix non négligeable. En 2010, on a rapporté 96 683 véhicules à moteur volés au pays (dont 24 410 au Québec), soit 15% de moins qu'en 2009, selon le BAC. C'est un véhicule toutes les 21 minutes qui disparaît et que, bien souvent, on ne retrouve pas. «Il en a coûté près de 200 millions de dollars en indemnités aux assureurs du Québec, l'an dernier, affirme Alexandre Royer, conseiller principal aux communications d'Intact Assurance. Environ 2% de toutes nos réclamations sont associées aux vols de voitures, mais ça représente plus de 10% des indemnités versées.»

«Ces 10%, c'est beaucoup, ajoute Line Crevier, responsable des affaires techniques du BAC. C'est quelque chose qu'on subit.»

Toujours selon le BAC, le coût moyen des sinistres s'élevait à 14 487$ en 2010.

Ces statistiques arrivent au cours d'une saison, l'été, légèrement plus propice aux vols de voitures. En juin, juillet et août 2010, il s'est commis 28% de tous les vols d'une année. «C'est une tendance observée depuis quelques années», note Alexandre Royer.

Les raisons? La hausse des déplacements en période estivale, le nombre plus élevé d'objets qu'on laisse dans la voiture, l'activité accrue dans les ports, avance comme hypothèses le BAC.

Les différentes campagnes de sensibilisation qui invitent les conducteurs à la vigilance, le burinage des pièces et l'implantation de dispositifs antivols ont contribué à diminuer les vols au fil des ans. Cela dit, quand le mal est fait, la victime voit non seulement ses primes d'assurance automobile augmenter, mais aussi ceux de ses assurances habitation, si elle fait une réclamation pour des objets qui se trouvaient dans son auto. Alexandre Royer confirme: «Un vol peut avoir un impact sur les primes ou pertes de rabais sur les réclamations.»

* La personne interviewée tient à ne pas dévoiler son nom de famille.

---------------------

Les voitures les plus volées en 2010

1. Toyota Venza 2009

2. Toyota RAV4 2009

3. Toyota RAV4 2010

4. Toyota Highlander 2008

5. Honda Accord 2001

6. Honda Civic coupé 2000

7. Honda Civic 1998

8. Toyota FJ Cruiser 2007

9. Lexus RX3 502 009

10. Honda Civic 1997

Source: Groupement des assureurs automobiles