Source ID:; App Source:

Augmentations salariales marquées chez la direction de Saputo en 2016

Au total, la rémunération totale des cinq plus... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Au total, la rémunération totale des cinq plus hauts dirigeants de Saputo s'est chiffrée à 20 millions, en progression de 29 % comparativement à l'exercice 2015.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Julien Arsenault
La Presse Canadienne

La rémunération du grand patron de Saputo a bondi de près de 60 % lors du dernier exercice, période au cours de laquelle le transformateur laitier a vu ses profits et revenus grimper.

Au total, Lino Saputo Jr a reçu 5,2 millions de dollars au cours de l'exercice 2016, comparativement à 3,26 millions l'année précédente, révèle la circulaire de sollicitation envoyée aux actionnaires de la multinationale en vue de l'assemblée annuelle du 2 août.

Cette progression s'explique principalement par sa prime incitative annuelle, calculée en fonction du rendement de l'entreprise, qui a été de 3,9 millions , en hausse de 80 %.

Son salaire de base a été de 1,3 million, une progression par rapport à 1,1 million un an plus tôt. Comme ce fut le cas lors des exercices 2014 et 2015, M. Saputo n'a reçu aucun autre montant.

Au total, la rémunération totale des cinq plus hauts dirigeants de Saputo - qui tient notamment compte des salaires de base, des primes ainsi que des contributions aux régimes de retraite - s'est chiffrée à 20 millions, en progression de 29 % comparativement à l'exercice 2015.

L'augmentation des montants versés en fonction des régimes incitatifs annuels explique encore une fois en grande partie la croissance de la rémunération totale de la haute direction.

Le plus haut salarié derrière M. Saputo est le président et chef de l'exploitation, Dino Dello Sbarba, qui a vu son salaire total grimper de 19 pour cent pour s'établir à près de 5 millions.

La rémunération totale du chef de la direction financière, Louis-Philippe Carrier, a été de 4,1 millions, en hausse de 20 %.

Aux États-Unis, Terry Brockman, le dirigeant de la division des fromages, a touché un salaire total de 3,4 millions, en hausse de 22,5 %. Son collègue aux commandes de la division des aliments laitiers, Paul Corney, a quant à lui vu sa rémunération totale grimper de 27,7 %, à 2,5 millions.

Ceux-ci ont été rémunérés en dollars américains, mais leur salaire a été converti en dollars canadiens dans la circulaire de sollicitation.

Au cours de l'exercice 2016, Saputo a engrangé un bénéfice ajusté de 626,9 millions, ou 1,58 $ par action, en hausse de 7,6 %. Ses recettes ont progressé de 3,1 pour cent, à près de 11 milliards.

Le transformateur laitier se dit prêt à dépenser entre 3 et 3,5 milliards pour réaliser une ou plusieurs acquisitions, et continue d'avoir l'oeil sur le Brésil, où il aimerait effectuer une percée.

«Nous croyons pouvoir être un consolidateur au Brésil, avait indiqué jeudi M. Saputo, en discutant des résultats du quatrième trimestre. Nous devons toutefois trouver la bonne cible, ce qui n'est pas le cas actuellement.»

En dépit des turbulences qui ont cours au Brésil, le chef de la direction de Saputo continue de croire que l'économie de ce pays reprendra bientôt du poil de la bête.

Au cours du dernier exercice, la multinationale a réalisé deux acquisitions: celle des compagnies formant Woolwich Dairy ainsi que celle des activités de Lion-Dairy & Drinks en Australie.

Saputo est le plus grand producteur de fromage au Canada et un des 10 plus grands transformateurs laitiers au monde. La multinationale compte actuellement 54 usines dans le monde, dont 24 au Canada, qui emploient environ 12 000 travailleurs.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer