Les Américains pourront bientôt préparer une margarita ou une vodka orange avec de l'alcool en poudre en ajoutant de l'eau après l'autorisation de mise sur le marché des autorités fédérales, a indiqué la société Lipsmark qui fabrique ce produit.

Publié le 21 avr. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Lipsmark indique sur son site internet avoir été surprise par le feu vert du Bureau de taxation et du commerce de l'alcool et du Tabac à la commercialisation du Palcohol.

La société a souligné que cet alcool en poudre serait vendu seulement aux personnes ayant l'âge légal pour acheter et consommer des boissons alcoolisées à savoir 21 ans aux États-Unis.

«Penser au Palcohol comme à n'importe quel autre alcool, mais sous forme de poudre qui sera vendue partout où on peut acheter des boissons alcoolisées», précise Lipsmark, une société basée dans l'Arizona qui a déposé une demande de brevet.

La firme a également fortement déconseillé d'essayer de renifler cette poudre d'alcool en réponse à des questions du public.

«Ne faites pas cela, ce serait irresponsable et pas une manière intelligente d'utiliser ce produit», peut-on lire sur le site.

Il faudrait renifler au moins 60 grammes de cette poudre pour avoir l'équivalent d'un verre d'alcool, selon Lipsmark.

L'alcool en poudre est déjà vendu au Japon depuis une dizaine d'années et dans certains pays européens.

Une société américaine, Pat's Backcountry, vend aussi depuis la fin 2013 de la bière en poudre. Il suffit de mélanger un concentré de houblon avec de l'eau gazéifiée pour obtenir une bonne pinte.