Source ID:; App Source:

Maritimes: les pêcheurs de homard insatisfaits

Les pêcheurs se plaignent du prix trop faible... (Photo: Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Les pêcheurs se plaignent du prix trop faible qui leur est versé pour les homards qu'ils offrent aux transformateurs. Ce prix est de 3,25$ la livre mais les pêcheurs exigent 5$.

Photo: Robert Skinner, Archives La Presse

La Presse Canadienne
CHARLOTTETOWN

La stratégie qu'emploieront les pêcheurs de homard du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard, cette semaine, demeure imprécise.

Une rencontre entre des représentants de l'Association des transformateurs de produits de la mer de l'Île-du-Prince-Édouard et ceux des pêcheurs de la province, dimanche, n'a donné aucun résultat garantissant que les bateaux reprendront la mer en début de semaine.

Tout comme ceux du Nouveau-Brunswick, les pêcheurs insulaires se plaignent du prix trop faible qui leur est versé pour les homards qu'ils offrent aux transformateurs. Ce prix est de 3,25$ la livre mais les pêcheurs exigent 5$.

Vendredi, plusieurs centaines de pêcheurs du Nouveau-Brunswick sont restés à quai pour protester contre la faiblesse des prix. Ils ont affirmé que l'argent qui leur avait été proposé ne rendait pas leur pêche rentable. Il semble toutefois que des pêcheurs du Nouveau-Brunswick seraient prêts à accepter 4$ la livre.

L'Union des pêcheurs des Maritimes demande au ministre des Pêches du Nouveau-Brunswick, Michael Olscamp, d'intervenir.

Une manifestation de quelques centaines de pêcheurs a aussi eu lieu en Nouvelle-Écosse.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer