(Montréal) Après les 5300 membres du Syndicat des professionnels à Revenu Québec, c’est au tour de 6000 membres du Syndicat de la fonction publique d’envisager à leur tour une grève à Revenu Québec.

Mis à jour le 27 mai
Lia Lévesque La Presse Canadienne

Jeudi, le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) avait annoncé que ses membres s’étaient prononcés dans une proportion de 93,4 % en faveur d’une grève qui serait exercée les soirs et les fins de semaine.

Maintenant, c’est au tour du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) de faire savoir qu’il invite ses membres à voter en faveur d’un mandat de 10 jours de grève à Revenu Québec.

Les membres du SFPQ se prononceront à ce sujet d’ici la fête nationale, a précisé en entrevue vendredi Patrick Audy, vice-président du syndicat.

Les deux grands syndicats indépendants pourraient donc se retrouver à débrayer en même temps. « Ce n’est pas exclu qu’on ait des actions conjointes », a indiqué M. Audy.

Les membres du SFPQ comptent d’ailleurs manifester lors du congrès de la Coalition avenir Québec, samedi.

Tant pour le SFPQ que pour le SPGQ, la question salariale est en litige.

Au SPGQ, on ajoute d’autres clauses qui posent problème, parmi lesquelles la politique de télétravail de l’employeur et la création d’une catégorie de professionnels à temps partiel avec des horaires atypiques.

Malgré sa consultation des membres sur un mandat de grève, le SFPQ affirme qu’il est toujours ouvert aux discussions. Les négociations « ne sont pas rompues du tout », a assuré M. Audy. « Le canal de communication, il est encore là, parce qu’ultimement, ce qu’on veut, c’est d’avoir une entente de principe, ce n’est pas de faire la grève. »

Jointe par courriel, la direction de Revenu Québec a fait savoir que « les échanges se poursuivent » pour renouveler les conventions collectives.

« Nous sommes confiants d’arriver à des ententes avec les différents syndicats et associations qui représentent l’ensemble du personnel de Revenu Québec », a ajouté l’employeur. .

Le SPGQ représente à Revenu Québec des professionnels à la fiscalité, aux communications, au recouvrement, aux technologies de l’information et aux ressources humaines, entre autres.

Le SFPQ y représente notamment des employés de soutien, de bureau, des techniciens et des préposés aux renseignements.