(Ottawa) L’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 3,7 % d’une année à l’autre en juillet au Canada, en hausse par rapport à l’augmentation de 3,1 % enregistrée en juin, selon ce que rapporte Statistique Canada, mercredi.

La Presse Canadienne

Au Québec, la hausse pendant la même période a été mesurée à 4,1 %, comparativement à 6,1 % à l’Île-du-Prince-Édouard, 4,6 % en Nouvelle-Écosse et 3,9 % au Nouveau-Brunswick.

Les prix ont augmenté plus rapidement d’une année à l’autre au Canada dans six des huit composantes principales en juillet et les prix du logement ont contribué le plus à la hausse de l’indice d’ensemble.

En effet, l’indice du coût de remplacement par le propriétaire, qui est lié aux prix des logements neufs, a continué sa tendance à la hausse ; il a augmenté de 13,8 % d’une année à l’autre le mois dernier, ce qui a représenté la croissance annuelle la plus forte depuis octobre 1987.

À l’inverse, les prix des vêtements et chaussures et des boissons alcoolisées, produits du tabac et cannabis récréatif ont diminué d’une année à l’autre en juillet, comparativement à juin.

Statistique Canada note que sans l’essence, l’IPC a augmenté de 2,8 % d’une année à l’autre au Canada. Or, d’une année à l’autre, les prix de l’essence ont augmenté dans une moins grande mesure en juillet, de 30,9 %, par rapport à juin, de 32 %). L’agence fédérale rappelle que les prix avaient augmenté de 4,4 % d’un mois à l’autre en juillet 2020, au moment où un grand nombre d’entreprises avaient repris leurs activités et où de nombreux services étaient à nouveau offerts.