(Washington) La confiance des consommateurs s’est améliorée en décembre aux États-Unis malgré la résurgence de la pandémie, selon l’estimation finale de l’Université du Michigan, qui pointe du doigt une plus grande confiance chez les partisans démocrates.

Agence France-Presse

L’indice a grimpé à 80,7 points, contre 76,9 points en novembre, selon les données publiées mercredi dans un communiqué. C’est un peu moins néanmoins que l’estimation réalisée en début de mois qui s’établissait à 81,4 points.

Le niveau de confiance des ménages américains est aussi loin (-18,7 %) du niveau enregistré il y a un an, en décembre 2019, quand l’économie était au beau fixe et le chômage au plus bas en 50 ans.

La composante mesurant la perception de la conjoncture s’est hissée à 90 points (+3 points) tandis que celle mesurant la perception des conditions économiques à venir a augmenté de 4,2 points à 74,6.

En décembre, l’amélioration est due à un changement « important et rapide » de perception chez les démocrates et les républicains, a résumé Richard Curtin, l’économiste en chef chargé de cette enquête bimensuelle, cité dans le communiqué.

Les premiers sont nettement plus positifs et les républicains beaucoup plus négatifs à l’égard de l’économie.  

« Le changement le plus important concerne les perspectives économiques à long terme, deux fois plus de démocrates qu’il y a trois mois s’attendent à une expansion continue au cours des cinq prochaines années (54 % contre 27 %), alors que cette même attente favorable était presque réduite de moitié chez les républicains (32 % contre 60 %) », a également souligné M. Curtin.

Mardi, l’indice mesurant la confiance des consommateurs américains du Conference Board avait au contraire fait apparaître une nouvelle dégradation en décembre.