(Washington) Neera Tanden, désignée par Joe Biden pour diriger le bureau du budget à la Maison-Blanche, pourrait avoir du mal à décrocher sa confirmation au Sénat, sous le feu croisé de républicains qui ne lui donnent « aucune chance » d’y parvenir, et de progressistes la jugeant trop centriste.

Agence France-Presse

Si elle était confirmée par le Sénat, actuellement contrôlé par les républicains, Neera Tanden serait la première femme d’origine indienne à occuper le poste de directrice du Bureau de la gestion et du budget à la Maison-Blanche (OMB).  

Ce service très puissant est notamment chargé de développer le budget voulu par le président et d’évaluer les projets et dépenses de ses ministres.

Grande critique de Donald Trump, Neera Tanden, 50 ans, est aujourd’hui présidente du Center for American Progress, un cercle de réflexion de gauche. Elle aurait besoin d’être approuvée par une majorité de sénateurs pour accéder à ce poste lorsque Joe Biden deviendra le 46e président des États-Unis, le 20 janvier.  

Mme Tanden a lancé « un flux continu de commentaires désobligeants sur les sénateurs républicains » qui seront nécessaires à sa confirmation, a tweeté Drew Brandewie, porte-parole du sénateur républicain John Cornyn.  Elle n’a donc « aucune chance d’être confirmée ».  

La prochaine majorité au Sénat se jouera le 5 janvier lors d’une double-élection partielle dans l’État conservateur de Géorgie.

Si les républicains maintiennent le contrôle, la nomination de Neera Tanden n’aura été qu’un « sacrifice aux dieux de la confirmation », a prédit l’ex-directeur de cabinet du chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, Josh Holmes.  

Une référence ironique au fait que dans l’histoire récente, un des choix du président désigné a été à chaque fois rejeté par le Sénat américain.  

Neera Tanden est aussi critiquée par certains partisans de Bernie Sanders qui s’insurgent notamment de son opposition à la proposition d’instaurer un système de couverture santé universel.  

« Neera Tanden incarne tout ce qui est toxique dans le parti démocrate institutionnel », a lancé Briahna Joy Gray, porte-parole du sénateur indépendant lors de sa campagne présidentielle de 2020.  

De nombreuses voix de sénateurs démocrates se sont toutefois élevées pour saluer ce choix, y compris celle de la sénatrice progressiste Elizabeth Warren.  

Au cours de sa carrière, Mme Tanden s’est « concentrée sur la mise en œuvre de politiques conçues pour soutenir les familles de travailleurs, favoriser la croissance économique et réduire les inégalités endémiques », a souligné l’équipe de Joe Biden en annonçant sa nomination lundi.  

« Après le divorce de mes parents quand j’étais petite, ma mère a dû dépendre d’aides à l’alimentation et au logement pour s’en sortir », a tweeté Neera Tanden dans la foulée. « Maintenant, j’ai été nommée pour que nous nous assurions que ces programmes soient protégés et que les familles comme la mienne vivent avec dignité. Je suis plus qu’honorée. »

Les auditions au Sénat américain pour confirmer les candidats d’un président désigné peuvent démarrer avant sa prise de fonctions. Aucune date n’a pour l’instant été fixée concernant les choix de Joe Biden.