Assurant avoir « entendu le cri du cœur des entreprises », Québec et Ottawa ont confirmé ce lundi matin l’octroi d’une aide ciblée de 50 millions aux petites et moyennes entreprises de Montréal.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Dans le but d’accélérer leur versement, les fonds seront administrés par l’organisme paramunicipal PME MTL. L’annonce a été faite ce lundi par la ministre fédérale du Développement économique Mélanie Joly, le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon et la mairesse de Montréal Valérie Plante.

Ottawa injectera 30 millions de la nouvelle aide dans le cadre de son Fonds d’aide et de relance régionale, tandis que Québec assumera les 20 millions restants. L’aide, qui prendra la forme de prêts à faible taux d’intérêt, sera notamment destinée aux commerçants du centre-ville, qui auront précisément droit à 15 des 50 millions.  

La ministre Joly a par ailleurs précisé que PME MTL pourra garder les fonds qui lui seront remboursés par les entreprises dans les prochains mois.  

Loyers bonifiés

Le ministre Fitzgibbon a quant à lui annoncé une bonification de l’Aide fédérale d’urgence pour le loyer commercial, qui permet aux entreprises de n’assumer que 25 % de leurs coûts sur ce plan, un autre 25 % restant à la charge des propriétaires immobiliers. Québec doublera sa part dans ce programme, réduisant de moitié la part assumée par les propriétaires. Ce programme d’aide, ont convenu les politiciens réunis à la conférence de presse, manquait d’attrait pour les propriétaires. « On est en train de travailler avec la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) pour simplifier le processus », a annoncé la ministre Joly. Le ministre Fitzgibbon souhaite que la version bonifiée ait plus de succès. « Je demande à tous les propriétaires immobiliers de l’appliquer. Je compte sur vous. »