BC Hydro a décidé de réduire ses achats d’énergie auprès de ses fournisseurs sous contrat à long terme, dont fait partie le producteur québécois Innergex, qui se verra privé de revenus de 20 millions.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

La décision de BC Hydro est le résultat d’une baisse d’au moins 10 % de la demande d’électricité dans la province en raison de la pandémie, a fait savoir l’entreprise de la Colombie-Britannique la semaine dernière. Cette baisse de la demande, qui coïncide avec la crue printanière, risque de faire déborder les réservoirs des centrales hydroélectriques.

Pour éviter les inondations, BC Hydro a décidé de procéder à des déversements et de réduire sa propre production, en plus de cesser temporairement d’acheter l’électricité produite par les producteurs indépendants avec qui elle a des contrats d’approvisionnement à long terme. Innergex entend contester cette décision qui peut être assimilée à une rupture de contrat.

Selon Innergex, la pandémie n’empêche pas BC Hydro de respecter ses contrats d’achat d’énergie et ne lui permet pas d’invoquer la « force majeure » pour suspendre ses obligations. « Innergex a l’intention de se conformer à la demande de réduction de BC Hydro, mais le fera sous la protestation et cherchera à faire valoir ses droits en vertu des contrats d’achat d’électricité », a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

L’entreprise de Longueuil n’a pas voulu commenter davantage le litige avec BC Hydro. Les investisseurs n’ont pas apprécié ce premier revers pour le producteur d’énergie dont presque toute la production est sous contrat à long terme avec des entreprises comme BC Hydro ou Hydro-Québec. Le titre d’Innergex a chuté vendredi lors de l’annonce de la décision de BC Hydro. Lundi, il a fini la journée à 18,02 $, en baisse de près de 2 %.

La réduction des achats de BC Hydro concerne six des 21 centrales hydroélectriques que possède Innergex dans la province et durera deux mois, du 22 mai au 20 juillet. L’entreprise estime que la perte de ces ventes lui coûtera 20 millions.

Au premier trimestre de 2020, qui a pris fin le 31 mars, Innergex affiche des revenus de 132 millions et un bénéfice d’exploitation de 90,4 millions.

Rectificatif
Une version précédente de ce texte indiquait que la décision de BC Hydro toucherait deux centrales d’Innergex, alors qu’il s’agit plutôt de six.