(Toronto) Les coûts d’emprunt entourant les prêts hypothécaires, les prêts automobiles et les autres marges de crédit devraient diminuer dans la foulée de la décision de la Banque du Canada d’abaisser son taux d’intérêt directeur d’un demi-point de pourcentage.

La Presse canadienne

Selon le cofondateur de Ratehub.ca, James Laird, les propriétaires ayant opté pour des prêts hypothécaires à taux variable devraient observer un ajustement à la baisse cette semaine. On ignore toutefois si les banques comptent refiler la totalité de la baisse aux emprunteurs.

Ratehub estime qu’une réduction d’un demi-point de pourcentage pour un prêt hypothécaire de 450 000 $ accompagné d’un taux variable de 2,6 % ferait passer celui-ci à 2,1 %, ce qui se traduirait par des économies mensuelles d’environ 115 $.

M. Laird a indiqué que la décision de la banque centrale se traduirait probablement par une diminution des taux d’intérêt pour les comptes d’épargne et d’autres produits financiers, ce qui pourrait accroître la pression sur certains retraités et épargnants.

Pour Doug Hoyes, syndic autorisé en insolvabilité chez Hoyes, Michalos & Associates, la diminution des taux d’intérêt représente une bonne occasion de rembourser ses dettes. Celui-ci a également invité les emprunteurs potentiels à la prudence.

M. Hoyes a affirmé que la Banque du Canada avait opté pour un assouplissement monétaire en raison des préoccupations économiques entourant le nouveau coronavirus, ce qui signifie que les emprunteurs devraient songer à avoir une réserve financière à leur disposition puisque leurs revenus pourraient être affectés.