Le terminal intermodal de marchandises sous-utilisé de CSX vient d’être vendu au Canadien National. Le rachat fait partie de la transaction de la ligne ferroviaire Massena de CSX annoncée jeudi. Le prix n’a pas été divulgué et l’entente doit faire l’objet d’un examen réglementaire.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

La ligne s’étire sur 350 km entre Salaberry-de-Valleyfield et Woodward, dans l’État de New York. Le chemin de fer passe notamment par les villes de Beauharnois et de Huntingdon au Québec.

Le terminal de 355 000 m2 a coûté plus de 100 millions de dollars. Il a reçu des subventions de 19 millions, a rapporté Le Journal de Montréal lundi dernier. Le terminal a une capacité de 100 000 conteneurs. Il traite toutefois seulement une douzaine de conteneurs par jour, selon le Journal Saint-François. CSX avait l’intention de le fermer en octobre. Elle l’avait mis en vente l’an dernier.

Le CN n’a pas encore indiqué ce qu’il entendait faire de l’infrastructure.

« En acquérant la ligne ferroviaire Massena, nous continuons d’accroître notre réseau et de favoriser d’autres solutions de chaîne d’approvisionnement », a expliqué Jean-Jacques Ruest, président-directeur général du CN, dans un communiqué.

« Le CN connaît très bien le marché et aura toute l’expertise pour développer le site à son plein potentiel », s’est réjoui le maire de Valleyfield, Miguel Lemieux, dans le journal local.