(Montréal) La Commission de la construction du Québec (CCQ) annonce qu’elle a transmis au cours des dernières semaines près de 159 000 chèques de vacances aux travailleurs de la construction pour une somme qui représente plus de 447 millions.

La Presse canadienne

Il s’agit d’une hausse de plus de 6 % de la valeur totale des versements qui a été de 421 millions à l’été 2018. La CCQ explique cette variation principalement par la hausse de l’activité de construction durant l’année.

Ce sont les employeurs qui versent mensuellement à la CCQ les indemnités pour les jours fériés chômés et les vacances, prévues aux conventions collectives. Ces montants représentent 13 % du salaire gagné par les travailleurs durant chaque semaine de travail.

Cette année, les deux semaines de vacances de la construction débuteront officiellement dimanche prochain et se termineront le samedi 3 août inclusivement. Environ 80 % des travailleurs et des employeurs se retrouvent en vacances durant ces deux semaines.

Les vacances sont obligatoires pour l’ensemble de l’industrie de la construction, dans tous les secteurs. Toutefois, il existe des exclusions, dont une grande partie des travaux de génie civil et de voirie. Aussi, les travaux d’urgence, de réparation, d’entretien, de rénovation ou de modification peuvent se poursuivre.

D’autre part, la CCQ a observé qu’en 2018, le nombre d’heures travaillées dans l’industrie de la construction a augmenté de 10 % par rapport à 2017, du jamais vu depuis 2004, à l’exception du sommet atteint en 2012.