Un peu plus haut, toujours plus haut : 50, 54, 55, 58 et maintenant 61 étages. Les promoteurs donnent l’impression de jouer à qui construira la plus haute tour résidentielle de Montréal.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Devimco avait pris l’avance en lançant au début de l’année les projets Maestria, avec deux tours de 55 et de 58 étages, à l’emplacement de l’ancien Spectrum, rue Sainte-Catherine Ouest. Mais ses concurrents n’ont pas dit leur dernier mot.

Le promoteur du YUL et du QuinzeCent réplique avec un gratte-ciel s’étirant sur 61 étages au square Philips, près du magasin La Baie d’Hudson, rue Sainte-Catherine Ouest, dans le quadrilatère délimité par la rue Sainte-Catherine, la place Phillips, le boulevard René-Lévesque et la rue Saint-Alexandre.

La tour, baptisée 1, Square Phillips, atteindra la même hauteur que Place Ville Marie.

L’édifice projeté comprend trois phases, la tour principale de plus de 500 unités d’habitation, un podium en L haut de 20 étages et un hôtel de 14 étages (150 chambres) en bordure du square Phillips. Au total, l’ensemble comptera 1150 unités, dont 303 logements locatifs. L’utilisation de ces espaces pour la location Airbnb sera interdite. Le stationnement souterrain comptera 369 places.

Le projet est devant les instances de la Ville pour une dérogation mineure et « surhauteur » au zonage en place. Il a obtenu le mois dernier un avis favorable sous conditions de la part du comité consultatif d’urbanisme (CCU).

Un terrain prisé

« Ce projet permet d’éliminer un des plus importants (et anciens) stationnements de surface hors rue du centre-ville », se réjouit le CCU dans sa décision. Il s’agit de l’un des derniers grands terrains vacants du centre des affaires, observe l’organisme.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Le lot visé d’environ 80 000 pi2 sert de stationnement depuis 60 ans.

Le lot visé d’environ 80 000 pi2 sert de stationnement depuis 60 ans. Il a fait l’objet de projets d’envergure à deux reprises dans les 10 dernières années. Une tour de bureaux, en 2009, et une tour universitaire, en 2013, ont même obtenu les approbations par l’arrondissement, rapporte le CCU.

Le terrain a appartenu au promoteur Canderel à partir de 2008. Celui-ci l’a revendu à Brivia l’an dernier pour 45 millions de dollars.

Fondé en 2000, Groupe Brivia n’en est pas à ses premiers pas au centre-ville. La société appartenant à Kheng Ly fait construire les condos et maisons en rangée YUL, près du Centre Bell. Ce projet comprend 2 tours de 38 étages avec plus de 800 unités et 17 maisons en rangée. Sa filiale Brivia Management est une firme intégrée de services professionnels en gestion du développement. Parmi les autres projets majeurs du Groupe Brivia, mentionnons Stanbrooke, Pierrefonds (Rive Boisé) et Condos LB9 (Québec).

Toujours plus haut

Voici les plus hautes tours résidentielles construites ou annoncées au centre-ville de Montréal.

Nom  Nombre d’étages  Promoteurs

1, Square Phillips 61 étages Brivia

Maestria 1  58 étages  Devimco

Victoria sur le parc  58 étages Broccolini

Maestria 2 55 étages Devimco

Tour des Canadiens 3  55 étages Canderel/Cadillac Fairview

Tour des Canadiens 2  54 étages  Canderel/Cadillac Fairview

Tour des Canadiens 1 50 étages Canderel/Cadillac Fairview

L/Avenue 50 étages Broccolini