(Vancouver) Les ventes de propriétés résidentielles ont bondi de 46,3 % en septembre par rapport à l’année dernière, pour atteindre des niveaux proches de la moyenne, tandis que les prix ont diminué, a indiqué mercredi la chambre immobilière de la région métropolitaine de Vancouver.

La Presse canadienne

Un total de 2333 propriétés ont été vendues au cours du mois, a indiqué la chambre immobilière, comparativement à 1595 transactions pour le même mois l’an dernier. Ce total n’était inférieur que de 1,7 % à celui de la moyenne des dix dernières années pour le mois de septembre.

L’augmentation des ventes de logements survient alors que le prix de référence composite de toutes les résidences de la région métropolitaine de Vancouver a diminué de 7,3 % pour s’établir à 990 600 $ en septembre, par rapport à l’année précédente. Le prix de référence a diminué de 0,3 % par rapport au mois d’août.

Le prix de référence des maisons individuelles a diminué de 8,6 % en septembre par rapport à l’année dernière. Le prix de référence des copropriétés a diminué de 6,5 % par rapport à l’année précédente, tandis que celui des habitations mitoyennes a diminué de 7,2 %.

Au total, 4866 maisons ont été inscrites à la vente au cours du mois, soit une baisse de 7,8 % par rapport à l’année précédente et une augmentation de 29,9 % par rapport à août.

La chambre immobilière affirme que les statistiques témoignent d’un marché du logement plus équilibré.