La centrale hydro-électrique de Rapide-Blanc, sur la rivière Saint-Maurice, sera réhabilitée au cout de 610 millions.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

Hydro-Québec a fait savoir lundi que les six groupes turbines alternateurs, le bâtiment et les systèmes auxiliaires de la centrale mise en service en 1934 seront rénovées.

Avec cet investissement majeur, Hydro-Québec s’assure que la centrale continuera de répondre aux besoins du Québec pendant 50 autres années. La centrale Rapide-Blanc est exploitée par Hydro-Québec depuis la nationalisation de l’électricité. Il s’agit d’un complexe comprenant six groupes turbines dont la puissance est de 204 mégawatts, et d’un réservoir d’une superficie de 8260 hectares. La centrale joue un rôle important dans la régulation de la rivière Saint-Maurice.

Des travaux préliminaires sont en cours pour préparer le chantier, qui démarrera en 2020.