(Ottawa) Le gouvernement fédéral a réalisé un déficit de 11,8 milliards pour son exercice financier 2018-2019, révèle une estimation préliminaire publiée vendredi par le ministère des Finances.

La Presse canadienne

Ce manque à gagner se compare à un déficit budgétaire de 16,7 milliards pour l’exercice précédent.

Dans son budget du printemps, le gouvernement libéral avait indiqué s’attendre à réaliser un déficit de 14,9 milliards pour l’exercice 2018-2019, qui a pris fin le 31 mars.

Dans sa revue financière mensuelle, le ministère des Finances a précisé que les revenus avaient progressé de 24,7 milliards, soit 8,1 %, grâce à l’augmentation des revenus fiscaux et des autres revenus.

Les dépenses des programmes ont augmenté de 18,5 milliards, soit 6,2 %, en raison de l’augmentation des principaux transferts aux particuliers, des principaux transferts aux autres administrations et des charges de programmes directes.

Les frais de la dette publique ont augmenté de 1,4 milliard, ou 6,3 %, en raison d’une hausse du taux d’intérêt effectif moyen sur l’encours de la dette.