(Washington) L’économie américaine a présenté des signes d’essoufflement en avril, avec une baisse surprise à la fois des ventes au détail et de la production industrielle.

Agence France-Presse

Au moment où Donald Trump a engagé un nouveau bras de fer avec Pékin sur le commerce, l’indice des ventes des détaillants et restaurants a enregistré une baisse de 0,2 % en avril comparé à mars, a annoncé mercredi le département du Commerce.

De nombreux secteurs ont enregistré une baisse des ventes, des matériaux de jardinage (-1,9 %) aux produits de santé (-0,2 %), en passant par le secteur d’électronique et électroménagers (-1,3 %), l’alimentation (-0,2 %) et surtout l’automobile (-1,1 %), secteur clé de l’économie américaine.

Si elles ne représentent environ qu’un gros quart de la consommation, car les Américains dépensent davantage dans les services, les ventes au détail donnent une première idée de l’évolution des dépenses de consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance américaine.

Autre contreperformance le mois dernier, la production industrielle aux États-Unis a une nouvelle fois reculé en avril (-0,5 %), selon les données de la Réserve fédérale.

La production manufacturière, un secteur cher à la politique économique du président Donald Trump, recule également de 0,5 % en avril, la production dans le secteur automobile (voitures et pièces détachées) ayant largement contribué à cette baisse (-2,6 %).

Et, pour le premier trimestre, la production industrielle a été révisée en forte baisse (-1,9 % au lieu des-0,3 % initialement estimé).

Pour 2019, les économistes s’accordent à dire que la croissance de l’économie américaine va ralentir, les mesures prises par l’administration Trump pour stimuler l’activité s’estompant.  

De plus, ils préviennent depuis des mois que les tensions commerciales des États-Unis avec ses principaux partenaires commerciaux pourraient accentuer le ralentissement.

Les indicateurs économiques publiés mercredi font écho à ceux publiés plus tôt par la Chine.  

La croissance des ventes de détail, baromètre de la consommation des ménages chinois, a ainsi chuté au plus bas depuis 16 ans à 7,2 % en avril sur un an. La hausse de la production industrielle a également brusquement ralenti le mois dernier, à 5,4 % sur un an, après 8,5 % en mars.