• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Internet haute vitesse: 290 millions pour brancher 100 000 foyers en région 
Source ID:bedbc7ad-b7d4-4478-8094-8ae133743343; App Source:alfamedia
Exclusif

Internet haute vitesse: 290 millions pour brancher 100 000 foyers en région

Ottawa, Québec et des entreprises de télécommunications verseront... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Ottawa, Québec et des entreprises de télécommunications verseront 290 millions afin de brancher à l'internet haute vitesse 360 villes et villages ruraux et éloignés dans 14 régions du Québec.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Ottawa, Québec et des entreprises de télécommunications débloqueront 290 millions de dollars afin de donner accès à l'internet haute vitesse (50 Mbits/s) à environ 100 000 foyers québécois d'ici cinq ans, a appris La Presse. Les deux ordres de gouvernement annonceront aujourd'hui cet investissement qui permettra de réduire de 28% le nombre de foyers mal desservis.

L'argent servira à brancher 360 villes et villages ruraux et éloignés dans 14 régions du Québec (toutes les régions, sauf Montréal, Laval et le Nord-du-Québec; cette dernière région fera l'objet d'annonces subséquentes de Québec et d'Ottawa). Parmi les villages couverts par cette annonce, il y a celui du conteur et artiste Fred Pellerin, Saint-Élie-de-Caxton, en Mauricie.

290 millions

Il s'agit de la somme totale investie par les deux ordres de gouvernement et les entreprises de télécommunications. Ottawa versera 86,4 millions par l'entremise de son programme Brancher pour innover, Québec, 104,6 millions par l'entremise de son programme Québec branché et les entreprises de télécoms - Bell, Cogeco et plusieurs PME régionales de télécoms -, 99 millions. Dans son plus récent budget, le gouvernement Trudeau a annoncé une somme de 500 millions sur 5 ans pour améliorer l'accès à l'internet haute vitesse à l'échelle du pays. Québec a aussi annoncé une centaine de millions pour le programme Québec branché dans son budget le plus récent.

10%

Actuellement, environ 340 000 foyers québécois n'ont pas accès à l'internet haute vitesse (50 Mbit/s), soit environ 10% des foyers du Québec. L'annonce d'aujourd'hui touchera 96 000 foyers dans 360 villes et villages du Québec en région rurale ou éloignée. Quatre-vingt-deux projets ont été sélectionnés par Québec et Ottawa dans le cadre d'un appel de projets. Le nombre de foyers québécois non desservis par l'internet haute vitesse passera ainsi de 340 000 à 244 000, soit une diminution de 28%.

10 000 entreprises

Ces investissements de 290 millions permettront aussi à 10 000 entreprises d'avoir accès à l'internet haute vitesse.

«Pour notre gouvernement, résoudre le problème de la fracture numérique est une priorité. C'est une question d'égalité des chances. À l'ère du numérique, tous les citoyens doivent être en mesure de bénéficier de cet outil indispensable à leur succès qu'est l'internet haute vitesse, peu importe leur code postal. Les services internet haute vitesse abordables [...] sont des outils essentiels pour tous les Canadiens», affirme Navdeep Bains, ministre fédéral de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique.

50 Mbit/s

L'accès à l'internet haute vitesse dans les régions éloignées est une question qui préoccupe autant les gouvernements que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). En décembre 2016, le CRTC a indiqué son intention que tous les Canadiens aient accès à l'internet haute vitesse de 50 Mbit/s d'ici 10 ou 15 ans. Actuellement, 98% des Québécois ont accès à une vitesse internet supérieure à 5 Mbit/s, 95% d'entre eux, à 10 Mbit/s et 90%, à 50 Mbit/s, selon les données du CRTC pour l'année 2016.

«Avoir accès à une connexion internet haute vitesse au XXIe siècle, c'est aussi essentiel pour le développement économique et social des régions du Québec que l'électricité au XXe siècle. En soutenant des projets porteurs pour les communautés mal ou non desservies, le gouvernement du Québec contribue à la vitalité de tout le territoire québécois et au dynamisme de ses régions», dit Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation du Québec.

Quatre

Quatre ministres des gouvernements Trudeau et Couillard - le premier ministre Philippe Couillard, le ministre fédéral du Développement économique Navdeep Bains, la vice-première ministre du Québec Dominique Anglade et la ministre du Tourisme du Québec et ministre responsable de la Mauricie Julie Boulet - procéderont à l'annonce aujourd'hui à Louiseville, en Mauricie. Des projets précis seront annoncés en Mauricie, notamment pour 7700 foyers de la MRC de Maskinongé (10,4 millions), à Saint-Thomas-de-Caxton et Le Petit-Village, et à Saint-Barnabé.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer