Source ID:; App Source:

Les actionnaires de Yahoo acceptent la fusion avec Verizon

Yahoo et Verizon sont désormais en mesure de... (PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, ARCHIVES AP)

Agrandir

Yahoo et Verizon sont désormais en mesure de clore leur opération le 13 juin comme prévu.

PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, ARCHIVES AP

Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

Les actionnaires de Yahoo ont donné jeudi leur accord au rachat par Verizon des activités de coeur de métier de Yahoo!, sonnant le glas de l'aventure de ce portail internet pionnier du secteur, a annoncé le groupe.

Yahoo et Verizon sont désormais en mesure de clore leur opération le 13 juin comme prévu. La nouvelle entité sera appelée Oath.

Selon la presse américaine, jusqu'à 2100 emplois pourraient être supprimés à la suite du rachat de Yahoo et de sa consolidation par l'opérateur téléphonique américain Verizon, qui possède également un autre pionnier de l'internet, AOL.

Verizon avait rabaissé en avril son offre sur Yahoo après les cyberattaques massives dont ce dernier avait été victime.

Yahoo avait annoncé en septembre que 500 millions de ses comptes d'utilisateurs avaient été compromis lors d'une cyberattaque remontant à 2014 et que les autorités américaines ont attribuée par la suite à des espions russes.

En décembre, le groupe avait admis qu'une autre cyberattaque, en 2013 cette fois, avait frappé plus d'un milliard de ses comptes, soit la quasi-totalité de ses utilisateurs.

Ces événements ont permis à Verizon de ramener de 4,83 à 4,48 milliards de dollars le montant qu'il va payer pour mettre la main sur toutes les plateformes internet et les activités en ligne de Yahoo.

Dans le cadre de cette opération, Yahoo va séparer son coeur de métier, cédé à Verizon, de sa participation au sein du géant de l'internet chinois Alibaba qui sera pour sa part rebaptisée Altaba Inc. et deviendra essentiellement un véhicule d'investissement.

Une fois la transaction achevée avec Verizon, la PDG de Yahoo! Marissa Mayer quittera le conseil d'administration de l'entreprise et doit être remplacée par Thomas McInerney, 52 ans.

Pionnier d'internet, Yahoo!, fondé en 1994 et qui traverse de grandes difficultés financières, a été un temps la référence en matière de moteur de recherche, affolant les compteurs avec une valorisation boursière de 125 milliards de dollars. Mais la star des années 90 ne s'est jamais remise de l'arrivée de Google qui l'a détrônée et reléguée au second plan.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer