Source ID:; App Source:

Les ventes au détail augmentent plus que prévu aux É.-U.

Les ventes des grands magasins aux États-Unis sont... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les ventes des grands magasins aux États-Unis sont encore une fois dans le rouge (-0,9%) alors que les distributeurs en ligne ont vu leurs ventes grimper de 1,3% en mai et de 12,2% sur un an.

PHOTO ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
Washington

Les ventes au détail aux États-Unis ont poursuivi leur hausse en mai, progressant un peu plus fortement que ne l'estimaient les analystes, aidées par la hausse des prix de l'essence, selon les données publiées mardi par le département du Commerce.

L'indice des ventes des détaillants et restaurants a progressé de 0,5% en mai après une hausse de 1,3% en avril, en données corrigées des variations saisonnières. Les analystes s'attendaient à ce qu'il avance de 0,3%.

Les ventes des détaillants ont représenté 455,6 milliards de dollars le mois dernier. Sur un an, elle sont en progrès de 2,5%.

Sur les trois derniers mois, de mars à mai --une mesure plus fiable pour cet indicateur souvent sujet à des fortes révisions mensuelles--, les ventes au détail ont avancé de 2,4%.

Sans les ventes automobiles, qui ont progressé de 0,5%, les ventes aux détail demeurent en hausse de 0,4%.

La progression des prix de l'essence, qui se reflète dans l'augmentation de 2,1% des ventes des stations-service, explique pour partie la hausse générale. Sans les ventes d'essence, les ventes au détail ont augmenté de 0,3%.

Parmi les secteurs qui ont progressé figurent les magasins d'alimentation (+0,5%), les dépenses de santé (+0,6%), les ventes d'articles de loisirs (+1,3%) et l'habillement (+0,8%).

Quelques secteurs ont vu leurs ventes décroître en revanche comme les matériaux de construction (-1,8%) et l'ameublement (-0,1%).

Les ventes des grands magasins sont encore une fois dans le rouge (-0,9%) alors que les distributeurs en ligne ont vu leurs ventes grimper de 1,3% en mai et de 12,2% sur un an.

Les chiffres des ventes au détail donnent une première idée de l'évolution des dépenses de consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance économique américaine. Ils ne fournissent cependant qu'une information partielle dans la mesure où les Américains consomment bien davantage de services.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer